Accueil du site
Liste Alachaine.ch
Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés de Alachaine.ch.
   
L’Art au temps du Coronavirus
samedi 28 mars

Exposition L’ART AU TEMPS DU CORONAVIRUS

Inventez, créer et votre réalisation sera exposée virtuellement dans l’écomusée Voltaire de l’API

Exposition virtuelle

L’Association pour le Patrimoine Industriel (API) met continuellement à l’honneur l’ingéniosité humaine portée dans le domaine de l’industriel et de pratiques artistiques dans son espace muséal et d’atelier.

L’impossibilité d’ouvrir les portes de l’API pour un temps encore incertain a fait naître l’envie d’une exposition virtuelle à laquelle vous êtes invité.e.s à participer.

Réalisation 3D, VR : Olivier Journeau, creative director

Sujet

La période de confinement à laquelle nous sommes contraint fait émerger de nouvelles expressions et pratiques artistiques, de nouveaux langages. Quelle-s forme-s prennent votre créativité votre inventivité dans votre quotidien confiné ?

• Photographie,

• vidéo,

• Dessins

• textes

https://www.patrimoineindustriel.ch/2020/03/29/appel-a-projets/

voir exemple : Une vision panoramique d’une partie de l’exposition actuelle avec des métadonnées : https://seekbeak.com/v/GYbjNRkdjA7

l ‘art au temps du coronavirus

L’ART AU TEMPS DU CORONAVIRUS

Association pour le Patrimoine Industriel

www.patrimoineindustriel.ch] Association pour le Patrimoine Industriel La Maison du patrimoine industriel et des arts graphiques Rue du Vuache 25 1201 Genève ecomuseeapi@gmail.com www.patrimoineindustriel.ch

 
A l’API
samedi 9 novembre
JPG - 371 ko
API affiche Bolex 2020
JPG - 38.8 ko
Warhol Andy

Exposition sur la Caméra Paillard-Bolex. Projections, conférence, ateliers de dessins sur pellicule 16mm... voir sur www.patrimoineindustriel.ch

JPG - 329.5 ko
API

exposition PAN ! à l’Imprimerie des Arts, rue des Corps-Saints 10 Genève : avec deux performances : le 21 décembre 2019 et le 5 janvier 2020. Sur une idée de Franck NA. En partenariat avec Handicap International. Pour soutenir la campagne "STOP BOMBING CIVILIANS" (Ne BOMBARDEZ PAS les CIVILS !) Imprimerie des Arts (un espace géré par l’API) Quartier de Saint Gervais Genève.

JPG - 434.4 ko
JPG - 326.8 ko
API
Le 7 décembre 2019 Fête de finissage de l’exposition PRESSE (censure)

prolongée un mois (sur rendez-vous)

JPG - 182.2 ko

jusqu’au 7 décembre : PRESSE (censure) expositions, ateliers, concert, film

JPG - 917.2 ko
UNICREA à l’API 31 octobre 1, 2, 3 novembre 2019
JPG - 509.7 ko
Pierre Bastien 2019

concert de Pierre BASTIEN le 29 juin à l’API Genève

https://www.facebook.com/groups/173811480128983/

Exposition FFF

JPG - 290 ko

F F F . Les ateliers voir article .

JPG - 169 ko

Exposition Référendaire. Prolongation en décembre 2018 Ateliers pédagogiques sur réservation au 078 733 70 59 : " Imagine ton référendum. Prends l’initiative et construit ton argumentation pour tenter de convaincre ton entourage : Sois fier de tes convictions !"

. Exposition référendaire dans le cadre de la Semaine de la Démocratie Edition typographique participative http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article431

Exposition. Frans MASEREEL du 9 octobre au 18 octobre Prolongation Un grand graveur sur bois (voir communiqué complet en pièce jointe). Partenariat Les oeuvres présentées à l’API proviennent de la Fondation Frans Masereel Stiftung à Saarbrücken en Allemagne et de la Stiftung Studienbibliothek zur Geschichte der Arbeiterbewegung de Zürich projection film sur Frans MASEREEL" J’aime le noir et blanc" 50 minutes le 11 octobre à 21h

Concert Dror FEILER

Dans le cadre de CONTRECHAMPS création mondiale

MILONGA Danse tango ouvert à tous

Cours de PEINTURE Tous les mardis. Peinture de créations ou dessins Nu académique renseignements : Cynthia 079 242 84 13

Cours de RELIURE Tous les lundis et vendredis Deux jeunes relieuses proposent tout une série d’ateliers de reliure. renseignements : 079 711 15 57 / 078 625 66 59

<

A P I

Association pour le Patrimoine Industriel

La Maison du patrimoine industriel et des arts graphiques

Rue du Vuache 25 - 1201 Genève Tél 022 340 44 10

 
Bibliobus de Porto Novo : partenariat avec le Bénin
jeudi 12 juillet

 : http://fondationreinehangbe.org/projet-bibliobus-un-enfant-un-livre-du-nouveau/

Le véhicule arrive à Cotonou avec 14 cartons de livres en décembre 2018. Le mois prochain, le parc automobile de la Fondation Reine Hangbe recevra un véhicule qui permettra d’impliquer plus d’écoles dans le projet Bibliobus : un enfant un livre. En effet, jusqu’à présent, seulement 16 établissements scolaires publics ont été sélectionnées pour recevoir une fois par mois la visite du bibliobus. La demande est très forte mais l’offre ne suit pas. En outre, le seul véhicule (déjà assez vieux) subit les contrecoups du mauvais état des routes de Porto Novo (surtout quand il pleut) qui contribue aussi à sa dégradation.

Face à cette situation et en l’absence d’un quelconque accompagnement financier des autorités, les partenaires et amis de la Fondation se sont mobilisés. C’est ainsi qu’ensemble avec eux dans le forum des contributeurs au projet, plusieurs options ont été explorées pour non seulement remplacer le véhicule actuel, mais aussi étendre l’action du bibliobus à d’autres établissements et à d’autres localités afin de mieux atteindre les cibles principales que sont les femmes et les enfants. www.fondationreinehangbe.org Avec un véhicule moins long et moins bas, la Fondation pourra faire face aux routes de Porto Novo et par la même occasion élargir le nombre d’écoles primaires sans augmenter les couts pendant que le bus, bientôt le nouveau bus, ferait le circuit des établissements secondaires et des communautés. Notre mastodonte actuel fera effet de bibliothèque de quartier.

C’est dans ce contexte que l’association PALC, Productions à la Chaine, dont l’un des membres était de passage au Bénin cette année, vient d’offrir cette limousine Citroën Evasion. Avec ce véhicule, la Fondation Reine Hangbe utilisera des bacs pour transporter les livres vers les cours primaires.

PALC est une association culturelle à Genève qui crée des événements artistiques, de l’édition, et de la production audiovisuelle. PALC a déjà réalisé des films (fictions participatives dont trois en Afrique) et des échanges culturels (dont ECRIT contre ORAL au Mali). Leur site : www.alachaine.ch

L’acheminement du véhicule à destination de Porto Novo a été soutenu par les Communes Genevoises. Par ce soutien financier, un document audiovisuel sera réalisé par Franck NA, qui témoignera de l’arrivée du véhicule fin 2018 et de l’action de la Fondation Reine HANGBE.

Le véhicule, arrivera avec 13 cartons de livres réunis grâce à l’API, Association pour le Patrimoine Industriel, qui a organisé des événements et un festival autour de l’édition en mai et juin 2018. Grâce à ces événements que les livres ont pu être collectés, stockés et triés. Leur site : www.patrimoineindustriel.ch

Ces livres sont destinés à la Fondation Reine Hangbe et ses partenaires notamment, le centre culturel OUADADA et l’ONG Humanité sans frontière tous deux à Porto Novo.

 
A P I
samedi 26 mai
JPG - 71 ko

API

MPEG4 - 2.6 Mo
API VR
Olivier JOUREAU conception

Association pour le Patrimoine Industriel

Rue du Vuache 25 1201 Genève

Tél 022 340 44 10

L’API a pour vocation le patrimoine industriel et le monde du travail qui lui est lié. L’industrie et le marché du travail connaissent un nouveau bouleversement métabolique : après l’ère numérique et ses rudiments qui ont très vite obligé une refonte de l’imprimerie, pour ne parler que d’elle, le nouveau défi s’appelle A.I. : L’intelligence artificielle en français. l L’API se donc d’observer les corps de métier qui en disparaissant pourraient aussi nous faire perdre des connaissances, des savoir- faire.

Une réflexion qui englobe les laisser pour compte de ces mutations, ceux qui ne parviennent pas à être caméléons. Une réflexion qui n’élague pas le libre-arbitre et les libertés individuelles, et qui ne fait pas abstraction e la création artistique, de l’absurde et de la joie. A.D. API

MPEG4 - 2.6 Mo
API VR
Olivier JOUREAU conception

Association pour le Patrimoine Industriel

Rue du Vuache 25 1201 Genève

Tél 022 340 44 10

 
Sur le Web : ww.alachaine.ch
un site - sources
mercredi 9 août

www.alachaine.ch

Site indépendant de videos inédites,

www.alachaine.ch fête ses dix ans en 2018 :

PNG - 141.8 ko

www.alachaine.ch c’est quatre millions ( 4 000 000) de visiteurs sur environ quatre cents articles, comportant chacun entre deux et quatres videos exclusives.

www.alachaine.ch fait partie des activités de l’association PALC ( Productions A La Chaine), basée à Genève.

www.alachaine.ch

Garantie sans budget marketing.

 
Sur le Web : www.alachaine.ch
Publié le mercredi 9 juin 2021
par NA Franck

Festival LANGAGES & Marché du LIVRE

JPG - 323.9 ko
Festival Langages 21
Affiche typo
JPG - 285 ko
API Festival Langage Marché du Livre
JPG - 8.1 ko
FESTIVAL LANGAGES API
JPG - 66.9 ko
le boguet
JPG - 72 ko
Concert jean-Yves Poupin / René Willener et ...
JPG - 52.2 ko
Iris
JPG - 58.8 ko

Association pour le Patrimoine Industriel La Maison du patrimoine industriel et des arts graphiques FESTIVAL LANGAGES

JPG - 124.7 ko
Festival Langages

Le Festival Langage fait virevolter les phrases, les accroche aux pages, accueille des éditions, présente des amoureux et amoureuses des mots et vous invite à participer à cette grande fête de l’oral et de l’écrit.

VENDREDI 25 JUIN 2021 14h-18h

Marché du livre seconde main Vente échange, dépôt, chinage de livres

Présence des Editions ZOE accompagnées de leur ZOEVELO Et diffusions audio

Cousumouche, API, affiches, livres typographiques

Editions de l’ECLOSOIR et ateliers sérigraphiques

Portes ouvertes Ateliers d’impression typographique

Atelier de reliure avec Adeline Cardinaux A 14h, 15h, 16h, 17h Dès 14 ans, 30.-/heure Sur inscription à ecomuseeapi@gmail.com

……

JPG - 719.6 ko
API Cousumouche

……..

Exposition COUSUVERTURE de Jay Louvion 15 ans d’illustration de couverture

Etienne DAHU La créature fantastique nous honore de sa présence

SAMEDI 26 JUIN 2021

10h-19h

Marché du livre seconde main Vente échange, dépôt, chinage de livres. Stands de vente à disposition. Gratuit. Réservation à ecomuseeapi@gmail.com

Présence des Editions

ZOE accompagnées de leur Zoévélo

Cousumouche

JPG - 138.2 ko
PHONOMATON API 21

Exposition COUSUVERTURE de Jay Louvion 15 ans d’illustrations de couvertures de livres

TOPOPHONIK. Le PHONOMATON Archives sonores du MEG et enregistrements en direct du Festival LANGAGES ……………..

Etienne DAHU Grande marionnette articulée des Ateliers FFF

La Boîte Poétique Présentation exceptionnelle de cette œuvre collective. Une idée de Albert Anor.

Concert plein air 19h Boguet-Woghet avec Jean-Yves Poupin, René Willener, Jacques Ducros,…

Performances, animations tout au long de la journée Buvette crêpes www.alachaine.ch

.

JPG - 537.7 ko
API Cousumouche

Vous voulez voir le livre que vous allez lire ? C’est au Marché du Livre du Festival LANGAGES. Du neuf-ve et du veuf-ve.

MARCHÉ AUX LIVRES  [1] DURANT LE FESTIVAL LANGAGE

Vendredi 25 juin 2021, 14h–18h Samedi 26 juin 2021, 10h-18h

Vente, échange, dépôt, chinage de livres.

Stands gratuits à votre disposition pour vos livres. Inscriptions stands : ecomuseeapi@gmail.com

API Rue du Vuache 25 1201 Genève 022 340 44 10 ecomuseeapi@gmail.com www.alachaine.ch


- sous le signe du BOGUET-  [2]

JPG - 868.8 ko
VeloZoe

Vendredi 25 juin

14h-18h Ateliers (reliure / typo), info : ecomuseeapi@gmail.com

Samedi 26 juin 2021

de 10h à 19h Editions / Démonstration d’impression / Exposition / Animations / ... gratuit Concert 19h 30

- Buvette-

La Boite poétique :  [3] A P I

Association pour le Patrimoine Industriel

Rue du Vuache 25 - 1201 Genève

 

[1] Au programme : portes ouvertes des ateliers et de l’exposition "Cousuvertures", présentation de micro-éditions, ateliers reliure, concerts, troubadours...

[2] Le boguet n’est pas seulement le cyclomoteur des jeunes kakous genevois. Ce fut aussi un petit carrosse à ciel ouvert. Mais le boguet qui nous occupe est bien celui, si populaire, des années 70. Alors c’est lui que le Festival des Langages a pris comme mascotte. Le boguet ou "bogue" par la suite, est aussi celui qui donna au chariot ferroviaire son nom : "booguie" ". Et c’est ce booguie, ou plutôt le son de son nom, qui donna le booguie-wooguie. C’est tout cela que nous vous racontons, au rythme d’un moteur à deux temps, syncopé.

A.D.

[3] Aux origines de la Boîte poétique

J’ai oublié par quels méandres de l’esprit j’ai abouti au projet de la Boîte poétique, ce dont je me souviens c’est l’élaboration du concept général. Je voulais rompre avec la dépendance envers un éditeur et à la nécessaire, mais fastidieuse, activité de promotion pour la vente des recueils de poésie. Beaucoup d’efforts pour peu de résultats. Ainsi, la solution qui m’est apparue consistait, en économisant du papier, à réduire voire éliminer le nombre de livres imprimés. Je créais ainsi un objet unique qui devait être transmis de la main à la main. Ce faisant, la propriété du livre se trouvait questionnée en étant condamnée à disparaître, sa mise en réseau devenait alors la seule garantie de diffusion. D’une pierre deux coups : sa valeur d’usage se confondait avec sa valeur d’échange !

Je supposais bien ne pas être le premier à concevoir une telle création aboutissant à un objet inclassable et hybride. Pourtant, en recherchant des informations sur le concept de l’objet artistique unique (mais polyvalent), je n’ai rien trouvé qui put corroborer mes craintes initiales. Mon projet n’était pas seulement constitué d’un recueil de textes, il devait aussi comprendre des images et des sons (musique et lectures de poèmes auxquels j’ai ajouté en cours d’expérience des courts films). L’association de ces différents supports « artistiques » lui confiait, selon moi, un cachet tout à fait original et inédit

Une fois son contenu établi avec toutes les contributions, j’ai mis à contribution et sollicité mes relations et amis pour qu’ils participent au projet. Ma demande était simple, il suffisait de répondre favorablement et rapidement pour figurer parmi les souscripteurs sélectionnés. Il en fallait vingt-quatre pour couvrir une année, ainsi chaque souscripteur pourrait conserver la boîte durant deux semaines avant de la transmettre au suivant. Tout était expliqué, préparé et programmé pour réaliser un cycle annuel au terme duquel j’ai imaginé d’organiser une grande fête dans le cadre d’une l’exposition du contenu de la boîte assortie d’un bilan en collaboration avec tous les participants à l’expérience. « Limites hors-limites » était lancé sur sa trajectoire.

Cette conclusion festive n’était encore qu’un vague projet quand j’ai rencontré, encore une fois par le plus grand des hasards, une de mes relations, Franck V. qui contre toute attente m’a permis de faire avancer mon « vague projet » vers sa matérialisation en un lieu défini et à une date fixe. Mieux, car en plus de la « fête », s’est ajoutée la possibilité extraordinaire d’exposer la boîte dans une galerie d’art au nom prédestiné : « L’objet unique » ! Coup sur coup, le hasard des rencontres propulsait un peu plus loin un rêve éveillé.

À la suite de ces développements inattendus, je me suis retrouvé face à une expansion formidable du projet initial. Pourtant, de manière concomitante, les réponses à mes sollicitations ne suffisaient pas pour atteindre les 24 souscripteurs. J’avais trop facilement trop tablé sur l’originalité de ma proposition ; mais toutes mes relations ne partageaient pas mon enthousiasme en plein été. Le manque de candidats ne m’a pas stoppé, j’ai maintenu le plan de départ en réduisant la durée de circulation de la boîte poétique.

A nouveau, indépendamment de ma volonté, la magie a opéré car la date prévue pour la fin de l’expérience a coïncidé avec l’organisation d’une animation sur le thème du « langage » à laquelle nous pouvions nous associer. Notre « performance » de clôture pouvait s’insérer dans le programme (en élaboration) de l’association pour le patrimoine industriel (API). Même si à première vue rien ne reliait « l’industrie » a notre projet, le bâtiment qu’animait cette association avec sa vaste salle aménagée s’y prêtait parfaitement. J’ai donc conclu un accord de collaboration avec Franck le responsable de l’API pour participer à leur évènement.

L’expérience a débuté le 2 octobre 2019 lorsque j’ai remis à Mme C. G. le sac rouge contenant la Boîte poétique. Elle devait normalement se terminer fin juin 2020 pour coïncider avec la date proposée par Frank et nous permettre de nous inscrire dans sa planification.

Pourtant le 13 mars 2020 beaucoup de choses allaient changer subitement. La propagation de l’épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement allaient impacter ma programmation de transmission de la Boîte poétique et m’obliger à la réorganiser en tenant compte des désistements momentanés causés par la pandémie.

Après quelques réajustements dans l’ordre des souscripteurs, la Boîte reprit son parcours j’ai relancé la mise en circulation de la Boîte poétique. C’est ainsi qu’à partir du 1er septembre 2020 l’expérience s’est poursuivie jusqu’en juin 2021 soit sur une durée de 18 mois au terme desquels une exposition bilan s’est déroulée comme prévu dans la salle de l’API et à la galerie-imprimerie des Arts.

…..

Ma réflexion sur la notion de « propriété » se poursuit, l’expérience avec la Boîte poétique est intéressante à mes yeux pour la raison que l’objet mis en circulation change de propriétaire sinon de nature à partir du moment où est complété par une autre personne qui elle-même s’est engagée à le transmettre (avec une plus-value) à un autre complice qu’elle ne connaît pas. Ainsi le processus de transmission de la Boîte et son enrichissement permanent avec les contributions des « souscripteurs » fait disparaître le droit d’appartenance initial de l’initiateur du projet. La Boîte poétique devient progressivement la propriété d’un collectif informel d’un réseau de souscripteurs et in fine elle n’appartient plus à personne en particulier mais à tous les participants à l’expérience. Cette situation inédite permet, au cours d’une révolution d’une année (en fait un peu plus), de passer de la propriété privée à la propriété collective sans violence et avec l’accord tacite du groupe. N’est-ce pas un rêve à généraliser ?

Tout comme un texte ne peut être réduit aux mots qui le composent et qu’un livre ne s’entend pas uniquement comme un simple objet. Dans le cas qui nous occupe, l’ensemble de la Boîte poétique offre avant tout une expérience créative unique qui n’est pas comme, la société la place habituellement et par définition, sur le plan de la subjectivité.

D’autre part, l’un des intérêts de cette expérience réside dans l’apport atypique et subversif du lecteur qui cesse d’être un simple consommateur pour devenir à son tour le créateur d’une parcelle de la richesse poétique d’un tout. Chaque contribution, indépendamment de sa forme et de son contenu, apporte une plus-value inédite et totalement en rupture avec le comportement couramment exigé d’un lecteur lambda simple payeur et consommateur culturel. L’extériorité par rapport à l’objet « artistique » multi-facettes est abolie et le problème de la perpétuation-conservation de l’objet se trouve posée avec acuité.

A. ANOR V2 30 mai 2021

ticTacDINGDONG
Publié le dimanche 25 avril 2021
par NA Franck

Répétitions et spectacle de danse LES FOUINES et performance avec Mona Lisa à la voix et NA aux diapos typographiées Chorégraphie Charlène MOREAU à l’API

A P I. Les repas sur la cuisinière à bois LE RÊVE
Publié le dimanche 25 avril 2021
par NA Franck

Le centre de l’exposition est une simple cuisinière à bois. Elle a une centaine d’années. Sa amrque : LE RÊVE. Fabriquée à Genève. Nous ne pouvions pas la présenter sans montrer que l’on peut s’en servir. Tous les jours elle a chauffé l’écomusée Voltaire, et l’exposition comporte une quinzaine de repas conçus par des chefs variés et passionnées de concocter leurs plats sur une vénérable cuisinière à bois.

MOTS FUTURS, expo du MAPPING Festival à l’API, Genève
Publié le vendredi 23 avril 2021
par NA Franck

Exposition « Mots Futurs » dans le cadre du Mapping Festival du 1er mai au 6 juin 2021 Ecomusée Voltaire de l’API, Rue du Vuache 25Exposition « Mots Futurs » dans le cadre du Mapping Festival du 1er mai au 6 juin 2021 Ecomusée Voltaire de l’API, Rue du Vuache 25

LE REVE API
Publié le vendredi 5 mars 2021
par NA Franck

LE REVE, d’un objet domestique à la VILLE

L’exposition« La cuisinière LE RÊVE », de l’Association pour le Patrimoine Industriel (API), réalisée en partenariat avec V-ZUG et SIG,

À l’écomusée de l’API


NOS création danse à l’API
Publié le dimanche 20 décembre 2020
par NA Franck

NOS création chorégraphique à l’API le 19 décembre 2020 Association pour le Patrimoine Industriel, Genève

multinationales
Publié le lundi 16 novembre 2020
par NA Franck

Lorsque des citoyen-ne-s indécis cherchent des informations sur Google à propos de l’initiative pour des multinationales responsables et qu’ils ne tombent que sur le site internet du lobby des multinationales, c’est problématique pour nous. Grâce à de nombreux petits dons, nous pouvons maintenant nous aussi être visibles pendant une semaine avec nos arguments. Il nous manque cependant encore 10’000 francs pour la semaine prochaine. Pourriez-vous nous aider avec 30 francs, afin que nos arguments restent visibles sur Google ?
Vous pouvez voir ci-dessous le site internet des opposant-e-s (...)

API les chansons de TRICOUNI
Publié le jeudi 5 novembre 2020
par NA Franck

Pendant la préparation de l’exposition du CLOU TRICOUNI à l’écomusée Voltaire de l’API, Genève, ont été découvertes les textes de chansons de l’inventeur du CLOU TRICOUNI : Félix Genecand. Ses paroles dactylographiées ou manuscrites de la main de l’auteur furent alors confiées à cinq compositeurs qui écrirent la musique et créèrent cinq formations musicales. Depuis juin 2020 et jusqu’en octobre 2020, quatre concerts furent donnés à l’API pendant lesquels ces chansons furent jouées. Le film reprend cette expérience et donne un aperçu en attendant que soit disponible chacune des 12 chansons avec les paroles de Félix Genecand et réactualiée par des musiciens d’aujourd’hui,

API Poètes de la Cité
Publié le dimanche 11 octobre 2020
par NA Franck

Les Poètes de la Cité à l’API, Genève en octobre 2020

festival GRIMACES à l’API 2020
Publié le samedi 29 août 2020
par NA Franck

A l’API, Association pour le Patrimoine Industriel, Genève, festival de Grimaces éditions. http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article477