Prévoyance Vieillesse 2020
vendredi 21 juillet 2017
par NA Franck

cet article comprend CINQ videos inédites

PV2020 P. Salvisberg version germanophone IMG/flv/2017PV2020PSalvisbergDE.flv
prise de position d’un co-directeur de KTIPP, magazine de consommateurs,
PV2020 P Salvisberg, version francophone IMG/flv/2017PV2020PSalvisbergKTIPPFR.flv
prise de position du co-directeur de KTIPP, magazine de consommateurs, , tourné le 6 juillet 2017 lors de la dépose des signatures du référendumau PALAIS FéDéRAL à BERNE.

Référendum contre la loi sur la Prévoyance vieillesse 2020 déposé !

Deutsch

JPG - 414.4 ko
photo NA
JPG - 432.8 ko
Pv2020
devant le Palais Fédéral à Berne

Italiano

Pour voir la suite : dépose des signatures, prises de paroles et conférence de presse avec Tamara FUNICELLO, Tonja ZÜRCHER, Michela BOVOLENTA Jocelyne HALLER, Agostino SOLDINI, CICERO, Pino SERGI, Pablo CRUCHON, Alessandro PELIZZARI, cliquer sur www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article411

Le Comité « Non à la hausse de l’âge de la retraite. Non à la baisse des rentes » a récolté plus de 70’000 signatures et a déposé 58’718 signatures validées auprès de la Chancellerie ce jeudi 6 juillet. Le 24 septembre, les citoyennes et les citoyens pourront ainsi s’exprimer non seulement sur la hausse de la TVA, mais également sur l’ensemble de la Loi sur la prévoyance vieillesse 2020.

Le 24 septembre, le comité référendaire appelle les citoyennes et les citoyens à glisser un double NON dans l’urne. Un non à la hausse de l’âge de la retraite et à la baisse des rentes et un non à la hausse de la TVA et des cotisions à la LPP. Il s’oppose à une réforme qui se fait sur dos des femmes, des salarié-e-s et des retraité-e-s.

Les femmes seront obligées de travailler une année de plus, au prétexte d’une égalité qui n’est toujours pas réalisée dans la vie active : salaires plus bas et temps partiels détériorent le niveau de retraite des femmes, si bien que leur rente du 2e pilier est de 63% inférieure à celle des hommes. Ni le bonus de 70 francs, ni la réduction modérée du montant de coordination ne compenseront cet immense écart !

JPG - 58.3 ko
JPG - 243 ko
-cgas

Les salarié-e-s, particulièrement celles et ceux qui ont des salaires inférieurs à 84’600 francs et les jeunes subiront la baisse du taux de conversion de 6,8% à 6%, soit une baisse des rentes de 12%. Pour « compenser » cette baisse, ils devront payer davantage de cotisations. Une mauvaise affaire d’autant plus que l’avenir des rentes du 2e pilier n’est de loin pas garanti.

JPG - 278.7 ko
NA photo
JPG - 410.6 ko
dépose à Berne des cartons référendaires signés et validés !

Les retraité-e-s actuel-le-s ne toucheront pas un franc, alors qu’ils subiront la hausse de la TVA. C’est par ailleurs la première fois dans l’histoire de l’AVS que des rentes différenciées selon l’âge seront servies aux retraité-e-s.

Le Comité référendaire refuse tant la logique de la peur imposée par le camp du oui à PV 2020 que la volonté de démanteler l’AVS affichée par les opposants de droite à PV. Il ne croit pas à la catastrophe des finances de l’AVS, déjà maintes fois annoncée et jamais réalisée. Une autre réforme est possible et consiste à renverser résolument la vapeur en faveur de l’AVS qui est la seule assurance solide, solidaire et égalitaire.

Jean SPIELMANN PV 2020 IMG/flv/PV2020.flv
lors du 1 mai 2017, prise de parole
JPG - 185.2 ko
PV2020 Valérie Buchs IMG/flv/PV2020valerieBuchs.flv
Secrétaire syndicale du SIT durée de la video 2 minutes 15

Lors du 1 mai 2017, à Genève prises de positions de monsieur Jean SPIELMANN, président AVIVO et

madame Valérie BUCHS, secrétaire syndicale SIT, monsieur Dersu HERI, des Jeunes Socialistes de Genève. Les femmes pâtissent de la réforme PV2020.

PV2020 Dersu Heri IMG/flv/PV2020DersuHeri.flv
Jeune Socialiste genevois durée video 1min 30
JPG - 194.4 ko

Signez le référendum !

Comité référendaire contre PV2020 — Non à la hausse de l’âge de la retraite ! Non à la baisse des rentes !

Dépôt des signatures — jeudi 6 juillet à 13h30, Berne

70’000 signatures contre PV 2020 : un premier pas vers un refus populaire le 24 septembre !

PDF - 258.9 ko
APPEL_14 juin_F_A_DEF_SIGNE_DEF

Plus de 70’000 signatures signatures ont été récoltées contre la réforme des retraites « Prévoyance Vieillesse 2020 ». Le pari est donc réussi pour le comité référendaire « Non à la hausse de l’âge de la retraite. Non à la baisse des rentes » et montre une véritable opposition populaire à ce projet. Avec l’aboutissement du référendum, le peuple suisse pourra s’exprimer le 24 septembre non seulement sur l’augmentation de la TVA, mais aussi sur le contenu d’une réforme qui obligerait les femmes à travailler une année de plus, qui n’apporterait aucune amélioration aux retraité·e·s actuels et qui ne garantirait pas le maintien du niveau des rentes pour les futurs retraité·e·s.

jeudi 6 juillet

13h30 à la remise des signatures, au Palais fédéral ouest (plan d’accès ci-dessous) 14h00 à la conférence de presse au Café Vatter, Bärenplatz 2, salle « Klaus Schädelin » (4ème étage) voir http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article411

Lors de la conférence de presse, les différentes composantes du comité référendaire présentent les raisons de leur refus de « PV 2020 » voir

Contre la réforme de la réforme prévoyance vieillesse 2020 en Suisse.

JPG - 39 ko
mai12017logo

Images de la marche du Premier MAI et des stands du 1 mai 2017 à Genève.

JPG - 186.3 ko
JPG - 148.2 ko
vitrine face à la CGAS Genève juin 2017 NA

plus d’infos. http://www.cgas.ch/referendumPV2020/

65’000 signatures récoltées contre la réforme des retraites « Prévoyance Vieillesse 2020 », le comité référendaire « Non à la hausse de l’âge de la retraite et à la baisse du niveau des rentes » annonce que le référendum a officiellement abouti. Le peuple suisse pourra donc s’exprimer le 24 septembre non seulement sur l’augmentation de la TVA, mais aussi sur le contenu d’une réforme qui obligerait les femmes à trimer une année de plus, qui n’apporterait aucune amélioration aux retraités actuels et qui ne garantirait même pas le maintien du niveau des rentes pour les futurs retraités.

Pour contrer le référendum, l’Union syndicale suisse (USS) prévoit de dépenser, au minimum, 700’000 francs ! C’est une somme indécente pour faire taire le peuple.

jeudi 6 juillet :

VIDEOS de la remise des signatures, au Palais fédéral visibles aussi sur http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php ?article3372

et à la conférence de presse au Café Vatter, Bärenplatz 2, salle « Klaus Schädelin » (4ème étage) voir http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article411 ...