ICONOCLASTE
lundi 18 octobre 2010
par NA Franck

Invité par Max Horde au 59, Rivoli 59, à Paris

NA Franck participe à "L’Oeuvre en noir"

par une action dans laquelle texte, chorégraphie, sens, musique et prises de vue vidéo sont imbriqués. ICONOCLASTE

iconoclaste IMG/flv/iconoclaste.flv
7 minutes

La musique est composée par Vincent Bertholet.

La deuxième caméra est tenue par Robert Canaux.

Le texte est d’Abdul DANCE :

iconoclaste

*

« Dès que la musique commence, je parle. Je ne peux pas m’empêcher : je parle je parle je parle

je me fais parolier.

Dès que la musique commence je commence à parler

icon icon iconoclaste

je parle je parle je parle sur la musique

illico jacasse

je ne peux pas m’empêcher

icono icono icono claste

*

Il parle il parle il parle

celui qui parle et jacasse au premier rang invétéré bavard

jacasse les oreilles jacasse les pieds jacasse les oreilles jacasse les pieds

logorrée frénétique, jacasse l’écoute rien de la musique

il s’écoute parler, jacasse l’ angoissé barbare

Musique Touche pas aux potars

Invétéré bavard. Place place place à la Zique

*

Dès que la musique commence, il parle. Il ne peut pas s’empêcher : il parle il parle il parle

il se fait parolier

dès que la musique commence il commence à parler

icon icon iconoclaste

il parle il parle il parle sur la musique

il illlico il jacasse

il ne peut pas s’empêcher

icono icono icono claste

*

l’icon l’icon l’icono oclaste

le musicoloclaste, le visuloclaste le chocolaclaste qui parle la bouche pleine

le copuloclaste, le silensoclaste au plus sacré des saints

l’écoute-rien, ne voit-rien, le savoure-rien, le rien-ne-vaut pour le vaurien,

il écoute rien de la musique, il parle.

Basta, celui qui jacasse sur la musique

Musique elle se défend Elle passe passe passe de toi à lui dans tous les sens

elle passe et se passe de sens, se passe de mots, se passe de sens, dans tous les sens

tous les sens .

*

Dès que la musique commence, elle parle. Elle ne peut pas s’empêcher :

elle parle elle parle elle parle elle se fait parolier.

Dès que la musique commence hélico elle commence à parler

icon icon iconoclaste

elle parle elle parle elle parle sur la musique

Hélico elle jacasse

elle ne peut pas s’empêcher

icono icono icono claste

*

Elle parle elle parle elle parle

Son téléphone sonne et c’est le moulin à paroles

Son téléphone, il n’est jamais éteint.

Il sonne et elle y répond comme on siffle un chien.

Elle coupe la parole aux violons

Elle viole la magie des sons

Elle dame le pion à la diva

s’assoit sur sa partition

icono icono iconocla

*

Elle enfreint le refrain

et me brise les choeurs

bis hélico hélico hélicoptère

elle enfreint le refrain

et me brise les/ On ne t’a pas sonné.

icono l’icono l’icono claste

*

Tristan tais toi Tzara

ton monocle ton monocle brisé

l’iconoclaste il te casse ton monocle

l’icono l’icono parle il parle

et dès que la musique commence illico il commence à parler

*

et dès que la musique commence elle commence à parler

la musique elle parle, elle se passe de sens : elle parle

iconoclaste elle parle elle parle on ne peut pas l’empêcher. »

A.D :

oct 2010

( “iconoclaste” créé lors de la fête des Délogés, Genève)

voir autre texte d’action http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article145