Accueil du site
Liste Alachaine.ch
Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés de Alachaine.ch.
   
L’Art au temps du Coronavirus
samedi 28 mars

Exposition L’ART AU TEMPS DU CORONAVIRUS

Inventez, créer et votre réalisation sera exposée virtuellement dans l’écomusée Voltaire de l’API

Exposition virtuelle

L’Association pour le Patrimoine Industriel (API) met continuellement à l’honneur l’ingéniosité humaine portée dans le domaine de l’industriel et de pratiques artistiques dans son espace muséal et d’atelier.

L’impossibilité d’ouvrir les portes de l’API pour un temps encore incertain a fait naître l’envie d’une exposition virtuelle à laquelle vous êtes invité.e.s à participer.

Réalisation 3D, VR : Olivier Journeau, creative director

Sujet

La période de confinement à laquelle nous sommes contraint fait émerger de nouvelles expressions et pratiques artistiques, de nouveaux langages. Quelle-s forme-s prennent votre créativité votre inventivité dans votre quotidien confiné ?

• Photographie,

• vidéo,

• Dessins

• textes

https://www.patrimoineindustriel.ch/2020/03/29/appel-a-projets/

voir exemple : Une vision panoramique d’une partie de l’exposition actuelle avec des métadonnées : https://seekbeak.com/v/GYbjNRkdjA7

l ‘art au temps du coronavirus

L’ART AU TEMPS DU CORONAVIRUS

Association pour le Patrimoine Industriel

www.patrimoineindustriel.ch] Association pour le Patrimoine Industriel La Maison du patrimoine industriel et des arts graphiques Rue du Vuache 25 1201 Genève ecomuseeapi@gmail.com www.patrimoineindustriel.ch

 
A l’API
samedi 9 novembre
JPG - 371 ko
API affiche Bolex 2020
JPG - 38.8 ko
Warhol Andy

Exposition sur la Caméra Paillard-Bolex. Projections, conférence, ateliers de dessins sur pellicule 16mm... voir sur www.patrimoineindustriel.ch

JPG - 329.5 ko
API

exposition PAN ! à l’Imprimerie des Arts, rue des Corps-Saints 10 Genève : avec deux performances : le 21 décembre 2019 et le 5 janvier 2020. Sur une idée de Franck NA. En partenariat avec Handicap International. Pour soutenir la campagne "STOP BOMBING CIVILIANS" (Ne BOMBARDEZ PAS les CIVILS !) Imprimerie des Arts (un espace géré par l’API) Quartier de Saint Gervais Genève.

JPG - 434.4 ko
JPG - 326.8 ko
API
Le 7 décembre 2019 Fête de finissage de l’exposition PRESSE (censure)

prolongée un mois (sur rendez-vous)

JPG - 182.2 ko

jusqu’au 7 décembre : PRESSE (censure) expositions, ateliers, concert, film

JPG - 917.2 ko
UNICREA à l’API 31 octobre 1, 2, 3 novembre 2019
JPG - 509.7 ko
Pierre Bastien 2019

concert de Pierre BASTIEN le 29 juin à l’API Genève

https://www.facebook.com/groups/173811480128983/

Exposition FFF

JPG - 290 ko

F F F . Les ateliers voir article .

JPG - 169 ko

Exposition Référendaire. Prolongation en décembre 2018 Ateliers pédagogiques sur réservation au 078 733 70 59 : " Imagine ton référendum. Prends l’initiative et construit ton argumentation pour tenter de convaincre ton entourage : Sois fier de tes convictions !"

. Exposition référendaire dans le cadre de la Semaine de la Démocratie Edition typographique participative http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article431

Exposition. Frans MASEREEL du 9 octobre au 18 octobre Prolongation Un grand graveur sur bois (voir communiqué complet en pièce jointe). Partenariat Les oeuvres présentées à l’API proviennent de la Fondation Frans Masereel Stiftung à Saarbrücken en Allemagne et de la Stiftung Studienbibliothek zur Geschichte der Arbeiterbewegung de Zürich projection film sur Frans MASEREEL" J’aime le noir et blanc" 50 minutes le 11 octobre à 21h

Concert Dror FEILER

Dans le cadre de CONTRECHAMPS création mondiale

MILONGA Danse tango ouvert à tous

Cours de PEINTURE Tous les mardis. Peinture de créations ou dessins Nu académique renseignements : Cynthia 079 242 84 13

Cours de RELIURE Tous les lundis et vendredis Deux jeunes relieuses proposent tout une série d’ateliers de reliure. renseignements : 079 711 15 57 / 078 625 66 59

<

A P I

Association pour le Patrimoine Industriel

La Maison du patrimoine industriel et des arts graphiques

Rue du Vuache 25 - 1201 Genève Tél 022 340 44 10

 
Bibliobus de Porto Novo : partenariat avec le Bénin
jeudi 12 juillet

 : http://fondationreinehangbe.org/projet-bibliobus-un-enfant-un-livre-du-nouveau/

Le véhicule arrive à Cotonou avec 14 cartons de livres en décembre 2018. Le mois prochain, le parc automobile de la Fondation Reine Hangbe recevra un véhicule qui permettra d’impliquer plus d’écoles dans le projet Bibliobus : un enfant un livre. En effet, jusqu’à présent, seulement 16 établissements scolaires publics ont été sélectionnées pour recevoir une fois par mois la visite du bibliobus. La demande est très forte mais l’offre ne suit pas. En outre, le seul véhicule (déjà assez vieux) subit les contrecoups du mauvais état des routes de Porto Novo (surtout quand il pleut) qui contribue aussi à sa dégradation.

Face à cette situation et en l’absence d’un quelconque accompagnement financier des autorités, les partenaires et amis de la Fondation se sont mobilisés. C’est ainsi qu’ensemble avec eux dans le forum des contributeurs au projet, plusieurs options ont été explorées pour non seulement remplacer le véhicule actuel, mais aussi étendre l’action du bibliobus à d’autres établissements et à d’autres localités afin de mieux atteindre les cibles principales que sont les femmes et les enfants. www.fondationreinehangbe.org Avec un véhicule moins long et moins bas, la Fondation pourra faire face aux routes de Porto Novo et par la même occasion élargir le nombre d’écoles primaires sans augmenter les couts pendant que le bus, bientôt le nouveau bus, ferait le circuit des établissements secondaires et des communautés. Notre mastodonte actuel fera effet de bibliothèque de quartier.

C’est dans ce contexte que l’association PALC, Productions à la Chaine, dont l’un des membres était de passage au Bénin cette année, vient d’offrir cette limousine Citroën Evasion. Avec ce véhicule, la Fondation Reine Hangbe utilisera des bacs pour transporter les livres vers les cours primaires.

PALC est une association culturelle à Genève qui crée des événements artistiques, de l’édition, et de la production audiovisuelle. PALC a déjà réalisé des films (fictions participatives dont trois en Afrique) et des échanges culturels (dont ECRIT contre ORAL au Mali). Leur site : www.alachaine.ch

L’acheminement du véhicule à destination de Porto Novo a été soutenu par les Communes Genevoises. Par ce soutien financier, un document audiovisuel sera réalisé par Franck NA, qui témoignera de l’arrivée du véhicule fin 2018 et de l’action de la Fondation Reine HANGBE.

Le véhicule, arrivera avec 13 cartons de livres réunis grâce à l’API, Association pour le Patrimoine Industriel, qui a organisé des événements et un festival autour de l’édition en mai et juin 2018. Grâce à ces événements que les livres ont pu être collectés, stockés et triés. Leur site : www.patrimoineindustriel.ch

Ces livres sont destinés à la Fondation Reine Hangbe et ses partenaires notamment, le centre culturel OUADADA et l’ONG Humanité sans frontière tous deux à Porto Novo.

 
A P I
samedi 26 mai
JPG - 71 ko

API

MPEG4 - 2.6 Mo
API VR
Olivier JOUREAU conception

Association pour le Patrimoine Industriel

Rue du Vuache 25 1201 Genève

Tél 022 340 44 10

L’API a pour vocation le patrimoine industriel et le monde du travail qui lui est lié. L’industrie et le marché du travail connaissent un nouveau bouleversement métabolique : après l’ère numérique et ses rudiments qui ont très vite obligé une refonte de l’imprimerie, pour ne parler que d’elle, le nouveau défi s’appelle A.I. : L’intelligence artificielle en français. l L’API se donc d’observer les corps de métier qui en disparaissant pourraient aussi nous faire perdre des connaissances, des savoir- faire.

Une réflexion qui englobe les laisser pour compte de ces mutations, ceux qui ne parviennent pas à être caméléons. Une réflexion qui n’élague pas le libre-arbitre et les libertés individuelles, et qui ne fait pas abstraction e la création artistique, de l’absurde et de la joie. A.D. API

MPEG4 - 2.6 Mo
API VR
Olivier JOUREAU conception

Association pour le Patrimoine Industriel

Rue du Vuache 25 1201 Genève

Tél 022 340 44 10

 
Sur le Web : ww.alachaine.ch
un site - sources
mercredi 9 août

www.alachaine.ch

Site indépendant de videos inédites,

www.alachaine.ch fête ses dix ans en 2018 :

PNG - 141.8 ko

www.alachaine.ch c’est quatre millions ( 4 000 000) de visiteurs sur environ quatre cents articles, comportant chacun entre deux et quatres videos exclusives.

www.alachaine.ch fait partie des activités de l’association PALC ( Productions A La Chaine), basée à Genève.

www.alachaine.ch

Garantie sans budget marketing.

 
Sur le Web : www.alachaine.ch
Publié le jeudi 21 mai 2020
par NA Franck

"Grève du 15 mai : pour la justice sociale et climatique" Genève

JPG - 148.4 ko

En ce vendredi 15 mai, devait avoir lieu une grève qui aurait rassemblé des milliers de personnes à travers toute la Suisse. Les grèves pour le climat précédentes avaient été organisées par le mouvement de la Grève du Climat. Pourtant cette fois-ci, à Genève, un collectif s’est créé pour ce faire. Le « Collectif 15 mai Genève ». Il est composé de divers syndicats, partis, collectifs et mouvements qui luttent pour la justice climatique et sociale. La richesse de ce collectif est bien sa diversité.

L’intention de cette grève était l’implication des travailleurs et des travailleuses, qui est essentielle puisqu’ils et elles représentent la force de travail et de production de nos sociétés. Le changement climatique est totalement lié à à cette manière de produire représentée par les travailleur.euse.s. Il était donc vital d’ouvrir ces manifestations de façon à unir les « plus jeunes » des mouvements pour le climat et les forces de travail.

Greve Climat Mai 2020 IMG/flv/GreveGenevClimatMai202.flv
Genève

Au vu de la situation actuelle, du Covid-19, nous avons dû reporter cette grève à plus tard, lorsque la situation sanitaire le permettra. Toutefois, nous avons su nous réinventer et maintenir cette journée de protestation. Parce qu’aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel de nous faire entendre. Parce que les bars, les restaurants et les magasins rouvrent, mais que nous ne pouvons pas manifester dans la rue dans le respect des règles sanitaires en petits groupes.

Parce que nous ne voulons pas une relance économique au détriment de l’environnement.

Parce que l’on entend déjà parler de retour à la normal, de « business as usual », mais qu’est-ce que la normalité ? Des glaciers qui fondent, la montée des eaux, la 6ème extinction de masse, les migrations climatiques ? Une société basée sur le profit à tous prix, la croissance infinie sur une terre finie, qui avec son rythme effréné creuse le fossé des inégalités en tout genre.

Parce qu’il est prouvé scientifiquement que les zoonoses sont liées à des enjeux environnementaux, tels que la déforestation, l’industrialisation effrénée, l’élevage intensif, etc.

Pour toutes ces raisons, nous sommes tout de même venus aujourd’hui pour cette action collective, bien que celle-ci ait formellement été interdite par les autorités. Parce que oui, nous avons déposé une demande d’autorisation en bonne et due forme, avec la garantie que les mesures sanitaires seraient respectées, mais celle-ci a été refusée. Les slogans « le climat n’attend pas » « Nos vies valent plus que leurs profits » et « changeons le système » devaient absolument faire partie de cette journée, à 11h59, car il est moins une. En ces temps de « relance économique », la catastrophe climatique et les problèmes sociaux engendrés par la crise du covid-19, la paupérisation des plus précarisés, le chômage partiel (mais qui étaient déjà bien présents avant cette crise bien sûr) doivent être la préoccupation principale de nos politiques.

Mathilda Zanella, Grève du Climat . .

JPG - 139.1 ko

.

Le rôle des syndicats n’est pas seulement d’accompagner ou se fondre dans le mouvement pour le climat. Notre rôle dans la lutte pour le climat est de remettre en question le mode de production de croissance économique basé sur l’exploitation sans limites de 2 facteurs : les ressources naturelles et la force de travail des salarié-e-s.

Ceux qui tirent des profits indécents de l’exploitation des ressources naturelles sont les mêmes qui tirent des profits indécents de l’exploitation des salarié-e-s en refusant les augmentations de salaire, le salaire minimum légal, qui imposent des cadences de travail nuisibles à la santé physique et psychique, qui flexibilisent le temps de travail, veulent augmenter l’âge de la retraite. Ceux qui ont délocalisé des productions essentielles (de médicaments de base, d’équipement de protection du personnel soignant et outils médicaux, de masques etc) qui ont fait défaut lors du pic de la crise sanitaire vers des pays pouvant offrir de la main d’oeuvre à très bon marché et sans droits syndicaux. Ceux qui refusent l’égalité salariale entre les hommes et les femmes et s’accommodent de la non reconnaissance du travail des femmes, qui refusent de fournir des conditions de travail et de salaire décentes à toutes ces professions qui étaient invisibles et non reconnues qui sont devenues essentielles lors du demi-confinement : caissières, livreurs et transporteurs, nettoyeuses et nettoyeurs, personnel de l’économie domestique, logisticiens dans les entrepôts, personne agricole et dans le domaine alimentaire, qui pour la plupart subissent une grande précarité Ceux qui aujourd’hui ont obtenu gain de cause auprès des autorités pour le retour à la normale, qui ont obtenu du soutien en dizaines de milliards de francs à des entreprises et branches, en réduisant à 80% le revenu des salarié-e-s tout en permettant à ces entreprises de continuer à verser des dividendes aux actionnaires, et sans contrepartie aucune sur le plan de la reconversion écologique de la production. Ceux qui vont exiger demain de réduire cette dette en en faisant payer le prix aux salarié-e-s et à la population par le démantèlement des assurances sociales et des services publics. Le projet de grande grève pour le climat qui a dû être repoussé, est plus que jamais d’actualité. Le collectif genevois pour la grève du 15 mai a élaboré un manifeste Climat et Covid. Sur 15 revendications, nombreuses portent sur le monde du travail.

Le collectif revendique :

Contre le chômage de masse et pour une transition écologique, sociale, démocratique, féministe, inclusive

il revendique :

De relocaliser les productions essentielles, en particulier les biens et services inhérents aux domaines de la santé, de l’alimentation, de l’hygiène et du textile. La création massive d’emplois écologiquement durables ainsi que leur financement. La réduction massive de la durée du travail à salaire égal. La réorientation démocratique de l’économie et la décision collective quant à savoir ce qui doit être produit et la répartition équitable des richesses, le développement du télétravail, sur base volontaire et réglementé afin de protéger les droits des salarié-e-s en télétravail. Pour la protection de la population et le droit de vivre il revendique : Le versement à 100% des RHT et autres allocations pertes de gain, un revenu pour toutes et tous, y compris les exclus des mesures des autorités (précaires, temporaires, travail sur appel, intermittents du spectacle, petits jobs, petits temps partiels, faux indépendants) et sans considération de nationalité de permis ou de résidence, l’interdiction de licencier durant et après les mesures d’urgence, la protection de la santé de ceux qui travaillent avec droit de retrait garanti si les conditions ne sont pas adéquates,

Pour des services publics au service de la santé et de la population il revendique :

La reconnaissance du personnel soignant et social, la fin des quotas pour la formation du personnel soignant, et d’en finir avec le dogmatisme néo-libéral des politiques d’austérité imposées aux services publics qui n’ont d’autre but que l’allégement des impôts pour les plus riches. Concernant les droits syndicaux, le collectif revendique le droit de grève écologique.

Manuela Cattani, co-secrétaire générale SIT, membre du Collectif grève 15 mai

 
L’art au temps du coronavirus
Publié le samedi 18 avril 2020
par NA Franck

Exposition "L’Art au Temps du Coronavirus" dans l’espace virtualisé de l’écomusée Voltaire API avril mai 2020

Le cœur a ses raisons que la raison connaît par cœur.
Publié le dimanche 5 avril 2020
par NA Franck

Mood-billet

A Genève, fête de soutien aux grévistes de France
Publié le samedi 15 février 2020
par NA Franck

Contre la répression policière, des artistes s’engagent. Pour ceux qui croient encore à la Liberté : ici à Genève et partout. A 18h projection du film la SOCIALE, puis des slameuses et des slamers ( 10 minutes chacune/chacun) puis Musique, Soupe fraiche, pain et fromage Buvette

Rassemblement de soutien aux grévistes de France à Genève 2/2020
Publié le dimanche 9 février 2020
par NA Franck

Rassemblement de soutien aux grévistes de France à Genève 2/2020

exposition PAN ! à l’Imprimerie des Arts
Publié le samedi 1er février 2020
par NA Franck

exposition PAN ! à l’Imprimerie des Arts.janvier 2020

La Caméra BOLEX
Publié le mardi 28 janvier 2020
par NA Franck

la caméra Paillard-Bolex La Caméra Paillard-Bolex, une icône de l’industrie suisse et aussi du cinéma en général ! Sa venue a grandement modifié le langage cinématographique. Les réalisateurs.trices qui s’en sont emparés ont apporté une fluidité et une liberté qui sont devenues incontournables. Cassavetes, Jonas Mekas, Truffaut, Andy Warhol pour ne citer qu’eux ont utilisé cette caméra emblématique.

PRESSE (censure) finissage
Publié le jeudi 12 décembre 2019
par NA Franck

Performance et concert au programme du finissage de l’exposition PRESSE (censure) le 7 décembre 2019, même si l’exposition se prolonge encore un mois à l’API Association pour le Patrimoine Industriel à Genève.

PRESSE (censure) Table Ronde : les mécanismes de la censure
Publié le samedi 30 novembre 2019
par NA Franck

A l’API une exposition et des évènements sur la PRESSE et les interdits. http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article468 API genève dans le cadre de l’exposition PRESSE (censure) Table Ronde 2 : les mécanismes de la censure, le 28 novembre 2019

PRESSE (Censure))
Publié le jeudi 21 novembre 2019
par NA Franck

API Genève exposition et plus sur "PRESSE (censure)"