Bar Cam
lundi 29 mars 2010
par NA Franck

Tourné au Café Gervaise à Genève par des jeunes du SEmestre de MOtivation dépendant de l’OSEO (Oeuvre d’Entraide Ouvrière)

surveillance IMG/flv/Surveillance4.flv

SURVEILLANCE

La scène est sombre, la salle éclairée.

On nous épie

On nous observe

Que nous réserve Big Brother, l’insidieux grand frère

Qu’a t il à nous vendre ? D’autres dieux ? D’autres guerres ?

On nous épie

On nous observe

On passe à la télé sans le savoir.

Liberté sous surveillance. Vu à la télé. Pour quel commerce ?

Par d’autres yeux que les bienveillants :

Une caméra de surveillance cachée sous le guano de pigeons

L’œil de Moscou dans le rayon des nounours

Une webcam -sécuritaire- qui me connaît mieux que ma mère

Un moteur de recherche qui anticipe mes désirs et ma mort

Un ordinateur qui analyse mon profil et maitrise mon destin.

On nous épie. On nous scrute.

Sans passeport biométrique tu n’existes plus. .

De l’échographie au médecin légiste, on nous ausculte.

On nous épie, de la tête au pied.

Figurants de la société de spectacle,

Nous jouons les spectateurs observés,

Assis sur nos fesses.

C’est notre rôle : public maté par l’invisible acteur principal,

Public passif, maté par l’ombre et le business.

A.D. Mars 2010