La Pensée LIBRE
jeudi 28 janvier 2010
par NA Franck


  En préparation, un film de 26 minutes sur la situation particulière d’un groupuscule : Les Libres-Penseurs d’Ardèche , dont les portraits et les convictions nous font réfléchir sur des faits de société, tout en jouant sur les genres cinématographiques puisque ce documentaire pourrait être apparenté à une comédie musicale par la place accordée à la composition musicale, si le sujet n’était pas étayé d’informations précises et traité avec véracité. -PILOTE pour un documentaire musical :-

pilote IMG/flv/PenseeLibreWpilote.flv
LIBERTE de Penser

« Li b r e d e P e n s é e » ....Extrait de 10 minutes d’un film en recherche de production (Avis) .... Il existe en Ardèche, un cercle de libres-penseurs. Qu’est-ce que la Libre pensée ? Qui sont ils ? Que font ils ? Sont ils des anarchistes ? Terroristes ? Préparent ils une révolution ? Quel est leur combat ? Ce film présente un petit réseau de personnes qui luttent contre toutes les dérives du pouvoir qui pourraient entraîner des atteintes à leur idéal : la laïcité. Et les occasions sont nombreuses. Comment se retrouvent-ils ? Sont ils libertaires ? internationalistes ? Quel est leur modèle de société ? Leurs références ? Se sentent ils isolés ? Comment agir et vivre au quotidien dans un petit village du sud de la France, tout en restant en accord avec de telles convictions ? Quatre figures de ce mouvement de la Libre Pensée nous répondent. Ils nous font découvrir leurs espoirs et leurs combats, et une Ardèche profonde et insolite. Ils apportent des réponses singulières sur la bioéthique, la démocratie, l’école, les rites funéraires, les banques et sur toutes sortes de débat de société.

MUSIQUE : La composition musicale est confiée à Patrick CUISANCE. Il est responsable des arrangements et de l’orchestre qui devra interpréter quatre morceaux pendant les prises de vues. Un morceau est seulement instrumental. Il sera interprété sur un des portraits et sur les génériques. Aux trois autres compositions est adjoint un chant dont les paroles sont synchrones avec le récit. Le film est donc une tentative de symbiose dans laquelle aucune discipline artistique sera assujettie pour en illustrer une autre.

« Li b r e d e P e n s é e »