Construction aux mains des Habitants, Rome part 1
mercredi 17 août 2011
par NA Franck

L’autoréhabilitation et l’autoconstruction, des habitants réinventent les politiques publiques du logement

videos celon trois chapitres :

1 "l’autoréhabilitation et l’autoconstruction" : définitions italiennes et enjeux

2 Visites de coopératives d’habitations

3 Témoignages d’habitants en luttes, Roma, mai 2011)

Conférence et visites de coopératives d’habitants à Rome

JPG - 87.9 ko
Droit au Logement en Ville de Rome IMG/flv/COOPRomPasquini.flv
Massimo PASQUINI
6 minutes

"L’AUTORÉHABILITATION ET L’AUTOCONSTRUCTION, DES HABITANTS RÉINVENTENT LES POLITIQUES PUBLIQUES DU LOGEMENT SOCIAL "

Ces videos préparent l’opération. ForuMMedia habitat cooperatif du 30 septembre au 2 octobre 2011 :

Les acteurs romains du Droit au Logement sont invités à participer aux rencontres foruMMedia de Genève. (en particulier le dimanche 2 octobre)

le programme réactualisé est là :

http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article181

Autoconstructions en ITALIE IMG/flv/COOPROMArchG.CusatelliCdeideputati.flv
Giuseppe CUSATELLI version originale italienne

traduction des paroles de m. CUSATELLI grâce à mademoiselle Luana Stramaglia :

 [1]

>

250 autoconstructions IMG/flv/CoopRomvFrancaise2cusatelli.flv
version en Français Giuseppe CUSATELLI

Vendredi 27 mai 2011,

conférence : “L’autoréhabilitation et l’autoconstruction, des habitants réinventent les politiques publiques du logement”. Salle de conférence de la Chambre des Députés à Rome.

JPG - 98 ko
JPG - 54.8 ko
conclusion de Cesare OTTOLINI, version originale en italien IMG/flv/COOPROMcesareOttoliniCdeideputati.flv
coordinateur de l’Alliance Internationale des Habitants
conclusions de Cesare OTTOLINI, version française IMG/flv/CoopromeCesareOChamdeideputati.flv
coordinateur de l’Alliance Internationale des Habitants

CESARE OTTOLINI : Coordinatore International Alliance of Inhabitants

JPG - 69.9 ko

 [2]

JPG - 48.3 ko
le peuple a fondé la Ville

MAURIZIO CROCCO e TIZIANA AMICUZZI : Archabout , Roma

YANN MAURY : Professore Università ENTPE , Lyon

RENATO RIZZO : Cooperativa Vivere 2000 , Roma

FABIO LATTANZIO : Associazione “Fraternità dell’abitare”, Barletta

DANTE POMPONI : Associazione Diametro , Roma

DAVID ROMANI : Cooperativa Inventare l’Abitare , Roma

MARCO CONTINO : Dip. Politiche Riqualificazione Urbana comune di Roma

MASSIMO PASQUINI : Segreteria Nazionale Unione Inquilinihttp://www.unioneinquilini.it/

JPG - 128.3 ko
Unione INQUILINI

ROBERTO MARINO : Banca Etica , Roma

Rome, NA
JPG - 616.8 ko

http://fre.habitants.org/nouvelles/habitants_d_europe/l_autorehabilitation_et_l_autoconstruction_des_habitants_reinventent_les_politiques_publiques_du_logement

l’ALLIANCE INTERNATIONALE des HABITANTS au Forum Mondial Social

Rassemblement pour le droit au logement 14 mai 2011

[RENCONTRES INTERNATIONALES Genève- foruMMedias HABITAT participatif à Genève, 30 septembre et 1 et 2 octobre 2011 >http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article181]

JPG - 589.8 ko
JPG - 110.6 ko

[1] « "Avec un esprit entrepreneuriale très fort, une ONG apellée “alisei” a géré la plupart de ses interventions avec un échec total. On ne peut pas demander aux acteurs dans un projet d’autoconstruction d’être seulement la main-d’œuvre.

Il est essentiel que la conscience de protagonisme augmente, pas seulement destinée à la nécessité FINALE qui est la maison..." N’importe pas qui vous êtes et comment gérer le travail, l’ importante est d’avoir sa maison"... Il est l possible de grandir ensemble et voir ensemble la réalisation du projet, c’est ça la force génétique nécessaire à réaliser ce programme d’autoconstrution.

Si il reste encore deux minutes, je vais vous montrer une séquence d’images.

Voici une photo datant du début des années soixante en Angleterre. Madame et monsieur Smith et derrière eux, le kit complet pour construire le samedi et le dimanche leur maison.

Essentiel pour un projet d’autoconstruction est de commencer par "le panier de la technologie", ça veut dire de savoir dès le début du projet, quelles sont les technologies, si sophistiquées soient elles, en mesure de donner le niveau de professionnalisme aux personnes qui doivent travailler.

J’ai géré les différents projets en me faisant aider par des techniques de la photographie, de l’ingéniérie du son... Des plombiers qui deviennent des tuteurs.

L’auto-construction doit être un processus d’alphabétisation et de l’élévation culturale.

Le groupe de 10 ou 20 familles a un capital d’ intelligence et de culture manuelle qui, géré collectivement, devient une richesse incroyable et qui est amélioré grâce à l’expérience d’un chantier de construction qui est un voyage magnifique qui se réfère à tous les potentialites manuelles et intellectuelles d’une personne. Fondamentale est la technologie qui met une personne en condition d’utiliser les matériaux high-tech sans la nécessité d’un "professionnalisme d’emploi", et de résoudre tous les problèmes de sécurité à l’avance, avec les solutions d’ingénierie par exemple : Toit construit sur le terrain et ensuite monté.

Mais la chose la plus importante est d’avoir une contribution à la justice sociale.

dans cette image, voilà une coopérative de Ravenne :

Un groupe de 26 familles avec 12 groupes ethniques différents : ils ont été capables d’exprimer différentes capacités intellectuelles comme une contribution de leurs origines différentes et ont construit 26 maisons magnifiques que vous pourrez aller visiter dans un quartier de Piangipane.

Nous devons prendre en compte un autre aspect : ce sont des gens qui se sont installés dans le tissu urbain déjà établi de petites maisons. Après une période initiale de méfiance, bien que les personnes de la région soient ouvertes à l’égard de ces problèmes, après un mois, les gens du quartier ont commencé à porter du café et du thé chaud la matin aux travailleurs.

Ce sont les images des projets où les protagonistes sont les travailleurs.

J’espère que les conditions réglementaires et administratives dans les différents pays seront adaptées.. lesquelles ? ceux qui ne sont pas là. C’est le seul pays en Europe qui n’a pas des législations sur les terres, il est délégué exclusivement à la gestion privée des terres. C’est ça le problème parce que l’employé de banque aussi n’est pas en mesure d’acheter une maison.

Il y a un projet très intéressant appelé « ciao maman », qui, du point de vue institutionnel a rencontré un mur. Il permettrait pourtant à des jeunes de 18 à 25 ans de construire leurs maisons par l’auto-construction, pour sortir de la maison de famille, à un coût ne dépassant pas 30 à 40 000 €. Ces maisons resteraient patrimoine des administrations publiques qui les confieraient aux jeunes jusqu’à l’âge de 40 ans. Mais je n’ai pas trouvé des partenaires.

Il faut dire que dans tout le travail que j’ai fait, près de 250 projets, j’ai travaillé comme un corsaire de la justice sociale."  »

[2] L’ Alliance Internationale des Habitants est un réseau international d’associations et de mouvements sociaux d’habitants, de coopératives, de communautés, de locataires, de propriétaires de leur logement, de SDF, d’habitants de zones défavorisées et des quartiers populaires. L’objectif de l’AIH est la construction d’un autre monde possible en commençant par l’exécution des droits au logement et à la ville.