Accueil du siteVIDEOSEntretiens
Liste Alachaine.ch
Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés de Alachaine.ch.
   
film " 20 ans, c’est tout une histoire !"
mercredi 1er janvier

" 20 ans, c’est tout une histoire !" fable contemporaine.

Une conception et un tournage participatifs.

Premières projections : quartier des Promenades de l’Europe, novembre 2012 . projection : du film "20 ans c’est tout une histoire"

Première fiction participative d’une série de SIX, tournés en cinq ans, dans différents pays ( Afrique, Inde, Europe, camp de réfugiés)

 
API, PRESSE (censure) Table ronde : La Guerre contre la vérité
samedi 16 novembre 2019
par NA Franck

API, PRESSE (censure) Table ronde La Guerre contre la vérité

Jeudi 14 novembre 2019, prises de paroles de
- Nils MELZER, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la Torture
- Maître Philippe STOLKIN, avocat à Zürich, co-initiateur d’un appel à l’Asile en Suisse pour Julian ASSANGE.
- Maître Annemie SCHAUS, avocate au barreau de Bruxelles, membre de l’Advisory Board de l’European Center for Constitutional and Human Rights, et co-défendeuse de Julian ASSANGE.
- M. Guy METTAN, député genevois, ancien directeur du Club de la Presse de Genève.

Maitre Annemie SCHAUS IMG/flv/APIAnnemieSCHAUSPREESSEcensurenov2019.flv
API, PRESSE censure, novembre 2019
API PRESSE (Censure) Table Ronde IMG/flv/APIPRESSECEnsuretabRondeNilsMELZER.flv
Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture M. Nils MELZER conclusion
JPG - 95.3 ko
Guy Mettan et maitre STOLKIN IMG/flv/APIPRESSECEnsuretabRondeMettanStokin.flv
API, PRESSE (censure), novembre 2019

 [1]

 [2]]]]

D’autre part, le 19 novembre 2019, Le Courrier faisait paraître un interview avec l’avocat suisse Andreas Noll, dont voici un extrait : On a aussi reproché à Julian Assange d’avoir pris le risque de publier des documents diplomatiques sans prendre le temps d’en expurger les noms. Ce qui aurait mis des informateurs en danger.

Cela fait partie de la même campagne de diffamation. La vérité est bien différente : la publication des Afghan War Logs (Journal de guerre afghan) en 2010 était une collaboration entre le Guardian, le New York Times et Der Spiegel, d’une part, et Julian Assange, de l’autre. Le témoignage du journaliste d’investigation Mark Davis, qui a accompagné Assange dans le bunker du Guardian, est clair. Assange souhaitait reporter la date de publication. Ce qui a été refusé par le journal. Il est le seul des journalistes impliqués à avoir exprimé son inquiétude à propos des personnes nommées. Bien que le Guardian et le New York Times disposent de ressources abondantes, Assange n’a reçu aucune aide de leur part pour anonymiser les quelque 90.000 documents. Malgré cela, il a réussi à occulter quelque 10.000 noms en moins de trois jours de travail nocturne. Les forces américaines et australiennes ont elles-mêmes admis que la publication de ces documents n’avait eu aucune conséquence dramatique. https://reporterre.net/Si-Julian-Assange-n-est-pas-protege-cela-marquera-la-fin-des-libertes-individuelles Témoignage-vidéo du journaliste d’investigation Mark Davis du 9 août 2019 : https://www.youtube.com/watchv=uZkyLoaMvRg&fbclid=IwAR0yTRJXpTUPiobKXp6wiwpfikbQGifHjWtrwkoUh6YE7526BeVnv53vpF0

Nils Melzer déclarait dans sa Tribune du 26 juin 2019 : Oui, il y a des discussions éthiques sur la légitimité de divulgations non expurgées. Mais si un préjudice réel avait réellement été causé, comment se fait-il que ni Assange ni Wikileaks n’aient jamais fait l’objet d’accusations criminelles ou de poursuites civiles pour une juste indemnisation ? https://www.les-crises.fr/censure-reveler-la-torture-de-julian-assange-par-nils-melzer-rapporteur-special-de-l-onu-sur-la-torture/ Article original : https://medium.com/@njmelzer/demasking-the-torture-of-julian-assange-b252ffdcb768

Concernant les dernières nouvelles :

Comme vous l’aurez sans doute appris, le 1er novembre 2019, l’expert de l’ONU sur la torture, M. Nils Melzer a à nouveau sonné l’alarme et dit que la vie de Julian Assange pourrait être en danger : https://www.legrandsoir.info/l-expert-de-l-onu-sur-la-torture-sonne-a-nouveau-l-alarme-et-dit-que-la-vie-de-julian-assange-pourrait-etre-en-danger.html

Le 26 novembre 2019. 67 médecins du monde entier ont adressé une Lettre ouverte au ministre britannique de l’Intérieur au sujet de la situation critique de Julian Assange (Consortium News) : https://www.wsws.org/fr/articles/2019/11/28/jamd-n28.html

Pour rappel, le prochain événement de l’API aura lieu samedi 7 décembre 2019 : Fête de finissage de l’exposition PRESSE (censure) : http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article461 http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article466 L’Adetra tient à beaucoup remercier l’API pour l’organisation de cette exposition très intéressante ! http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article468

La page web de l’Adetra en soutien à Julian Assange et Chelsea Manning : http://www.adetra.org/index.php ?option=com_content&task=view&id=45&Itemid=35 ]]

JPG - 271.3 ko
API exposition Presse (Censure)
photos collées de Christian LUTZ novembre 19
Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture M Nils MELZER conclusion IMG/flv/APIPRESSEMelzer2.flv
API, PRESSE (censure), novembre 2019
JPG - 686.8 ko
API Presse (censure)
JPG - 688.2 ko
API
JPG - 271.3 ko
API exposition Presse (Censure)
photos collées de Christian LUTZ novembre 19
JPG - 205.9 ko
API Table ronde 14 nov19
dans le cadre de l’exposition PRESSE (censure)
JPG - 199.8 ko
JPG - 183.2 ko
API expo PRESSE Censure
photo de Christian LUTZ collée au mur extérieur nov 2019
JPG - 418.2 ko
API Presse (Censure) Table Ronde "La Guerre contre la vérité" novembre 2019
JPG - 445.1 ko
A P I Assange

Prise de parole de John SHIPTON, père de Julian ASSANGE, le 9 novembre 2019 à l’API, Genève lors de l’exposition PRESSE (censure)) :

http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article466

JPG - 356.7 ko
API exposition Presse (censure) nov2019
Installation de l’Institut de Gravatologie (performance le 7 décembre 2019)

Les mécanismes de la Censure : Table ronde : le jeudi 28 novembre 2019

voir http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article468

API
 

[1] Notes prises à la Table-ronde organisée par l’API (As. Patrimoine industriel) le 14 novembre 2019

Philip Stolkin : Nous sommes un petit groupe de juristes de Zurich, actifs dans le soutien de Julian Assange, considéré comme ennemi no 1 par les USA. C’est la liberté de tous qui est en jeu : nous sommes en guerre ! Pourquoi les médias sont-elles aussi passives ? Cela est l’indice inquiétant d’une prise de pouvoir par une minorité de possédants, qui met en danger la démocratie, car les citoyens de nos pays ne sont pas informés des réels enjeux.

En fondant WikiLeaks, Julian Assange a voulu offrir aux lanceurs d’alerte une plate-forme leur permettant de faire connaître leurs documents en accès libre. Des Juges américains ont reconnu que ce travail était conforme à l’Amendement no. 1 de la Constitution des USA sur la liberté des médias, mais le gouvernement étasunien ne reconnaît plus la primauté de ce droit, inculpant J.A d’espionnage.

En Grande-Bretagne, les lois sont également violées et J.A. soumis à un traitement de torture par le dénigrement, l’isolement et la privation de ses droits.

Il y a maintenant une coordination internationale entre des équipes de défense juridique en GB, aux USA, en Suède et en Espagne. Le Juge Garzon a recouru contre l’Equateur, qui a illégalement supprimé la nationalité équatorienne à J.A. et a confisqué son matériel informatique (transmis aux USA). Il enquête aussi sur une entreprise de sécurité espagnole qui espionnait J.A. à l’Ambassade d’Equateur pour le compte de la CIA. Le pouvoir US tente de faire croire que J.A. est un violeur, mettant ainsi les féministes de son côté ; alors que cette accusation est infondée, abandonnée à 4 reprises par la Justice suédoise, mais maintenue sur pression des USA et du Royaume-Uni.

En Suède, les examens de risque du sida passent par les Commissariats de police. J.A. ayant été analysé négatif, la 2ème juge l’a laissé partir à Londres pour une conférence. Arrêté, il est mis en résidence surveillée, soumis au port d’un bracelet électronique et devait se présenter tous les jours à la police ; ce qui l’a incité à se réfugier à l’Ambassade de l’Equateur, sous la protection du Président Garcia (qui a été remplacé en 2019 par un président, qui s’est révélé à la solde des USA, bénéficiant d’un don de plusieurs millions. Il est ainsi arrêté par la police britannique et incarcéré dans une prison de haute sécurité, totalement isolé et privé des moyens nécessaires à sa défense. Ses avocats ne peuvent le voir que 3 heures par mois, espionnés. Sa santé, tant physique que mentale, s’est dégradée, à tel point qu’il est en danger de mort.

Le 21 octobre, au Tribunal de Londres, la Juge (dont le mari est un agent au service du pouvoir) a refusé le report du procès prévu le 25 février 2020 et a ordonné que la prochaine audience, en décembre, ait lieu dans une annexe de la prison où le public n’a pas accès.

Lors de cette audience, un fait significatif peut être relevé : les agents de la CIA n’ont plus besoin de se cacher : ils étaient visiblement derrière la Juge. Il apparaît que seule la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) peut faire recours contre une extradition vers les USA, sur la base de ses droits de défense de catégories vulnérables. Mais il est à craindre que les pouvoirs étasuniens et anglais rejettent cette intervention d’une instance européenne, comme ils ignorent la demande du Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture qui demande le respect des droits de J.A. (une instance internationale)…

Guy Mettan : J’ai pu visiter J.A. dans l’appartement de l’Ambassade d’Equateur, où il n’avait pas accès à l’air libre car il ne pouvait pas monter sur la terrasse en haut de l’immeuble, surveillé 24 sur 24 par la police. Il y a une dégradation du métier de journaliste. Les médias, jadis aux mains de grandes familles libérales, sont maintenant soumises au pouvoir financier, détenu par quelques multi-milliardaires, liés au pouvoir étasunien et qui imposent leur ligne aux rédactions, d’où une perte de la diversité d’opinion. C’est la principale raison, dans nos pays du manque de soutien à Julian Assange dans les médias, malgré le fait qu’ils ont largement profité des révélations de WikiLeaks pour amplifier leurs ventes et chiffre d’affaire. En France, le 90% des médias sont détenus par 5 ou 6 multimilliardaires, dont certains sont liés au secteur de l’armement. A Genève, il n’y a plus que Le Courrier qui maintient une certaine autonomie.

Les grandes ONG, dont Amnesty International, sont également neutralisées par leur dépendance financière.

Nils Mezler : Je reviens d’une rencontre à Bruxelles avec des euro-députés. J’ai enquêté sur la situation de J.A. et je suis très inquiet sur sa santé : Julian Assange est en danger de mort. J’ai passé 4 heures dans sa prison avec deux médecins experts sur les cas de torture, qui après l’avoir examiné ont conclu qu’il subit des formes de torture qui le déstabilise sérieusement à la fois physiquement et psychiquement (état de stress, anxiété, confusion).

A notre rapport et demande de normaliser ses conditions de détention, les autorités anglaises ont répondu qu’il n’y a pas de torture, mais aucune enquête n’a été ouverte et ses conditions de détention restent très problématiques : aucun contact avec les autres détenus, sortie de sa cellule limitée à une heure par jour, limitation à 3heures par mois avec ses avocats, étroitement surveillés.

Si les Etats démocratiques ne respectent plus leurs obligations légales, cela signifie la fin prochaine de la démocratie. Les crimes de guerre commis en Irak et Afghanistan que Julian Assange a dénoncé n’ont jamais mené à des enquêtes judiciaires et à la condamnation de leurs auteurs. Au contraire, c’est J.A. qui est poursuivi et menacé d’une extradition illégale vers les USA. Il est prévu que le Jugement se passe dans une ville où le Jury serait tiré parmi une population où la majorité des citoyens sont membres de la CIA. Il risque donc à coup sûr d’être condamné à plus de 150 ans de prison. Tous les journalistes qui collaborent à WikiLeaks sont également menacés et sont rentrés dans leurs pays.

C’est depuis longtemps que les USA ont pris le droit d’intervenir partout ; mais ce n’est que récemment qu’ils ont obtenu une collaboration des grands médias, jusqu’alors restés encore critiques. (ndlr) Le rapport de Nils Mezler sur la dénonciation des conditions de détention de Julian Assange a été censuré par les 10 médias qui ont bénéficiés des documents de WikiLeaks.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) devrait agir sans tarder.

Annelise Schaus : Julian Assange a été victime d’une campagne d’harcèlement et dénigrement. Deux femmes se sont en effet présentées à un Commissariat de police (organe habilité en Suède pour les tests de sida) pour demander que J.A. y soit soumis. Malgré le fait que le test se soit révélé négatif, une juge a voulu le juger. Mais une autre juge a cassé la procédure et autorisé J.A. à partir à Londres pour participer à une conférence. La 1ère Juge a alors pris contact avec la Police anglaise, qui a mis J.A. en résidence surveillée, assorti d’un bracelet électronique. Un Juge suédois est intervenu pour annuler la procédure, mais elle a été rétablie sous la pression d’autorités anglaises. Encore une fois abandonnée et rétablie : du jamais vu qui montre bien qu’il y a derrière toute cette campagne de soupçon de viol pour lui aliéner la sympathie des femmes, une manœuvre du pouvoir. Il y a aussi une autre raison : le Royaume Uni est soumis à une restriction légale qui empêche en principe l’extradition de J.A, vers les USA. Par contre, il pourrait être extradé depuis la Suède…

(Ndlr) La Justice suédoise vient d’abandonner toutes charges contre Julian Assange, le 19 novembre 2019.

Philip Stolkin : Les uns après les autres les Etats cassent leurs propres règles. C’est maintenant notre devoir de lutter pour sauvegarder la démocratie. Et l’affaire Assange constitue un test décisif, dont peu de gens ont conscience. En effet, les pouvoirs financiers et étatiques veulent contrôler les journalistes et médias afin de contrôler l’opinion publique.

Débat avec le public :

François J. : Est-ce que l’ONU peut être un rempart ?

Nils Mezler : L’ONU a été créé par les Etats et pour les Etats, avec droit de veto pour les 5 grands.

Raymond Z. : A quoi sert la Commission internationale des juristes ?

Ph. Stolkin : Seule la CEDH peut réagir rapidement.

Annemie Schaus : La CEDH devrait intervenir pour empêcher l’extradition de J.A. vers les USA sur la base nt. du Rapport de Nils Mezler. Droit d’asile en Belgique, Suisse ou France (où il a un enfant) ou retour en Australie ? Ceci à condition que le Royaume Uni le laisse sortir de prison.

Ph. Stolkin : Je lance un appel pour que tous les moyens à notre disposition soient utilisés : emails, twitters, rassemblements, pétitions, etc. avec aussi diffusion des documents de WikiLeaks et demande d’enquêtes et condamnations pour les crimes de guerre dénoncés par Julian Assange.

Ivar Petterson, membre Comité Adetra

[2] RAPPEL des FAITS : En avril 2010, Julian Assange publiait la vidéo « Collateral murder » qui montrait le massacre de plusieurs civils, dont deux employés de Reuters, et les graves blessures de plusieurs enfants par des soldats états-uniens en Irak. Dès le lendemain et jusqu’à ce jour, Julian Assange a été menacé de mort, persécuté politiquement et systématiquement calomnié.

Depuis 2010, le gouvernement américain et divers Etats complices ont cherché à détruire Julian Assange et à anéantir la confiance du public en WikiLeaks. Cette sombre machination commence enfin à s’effondrer, notamment grâce à des engagements et témoignages remarquables dont les suivants :

Le 15 juin 2019. Entretien avec l’ancien ministre de l’Intérieur d’Islande Ögmundur Jónasson sur la façon dont il a mis à la porte une équipe d’enquêteurs du FBI d’Islande qui essayaient de piéger Julian Assange, fondateur de Wikileaks : https://www.youtube.com/watch ?v=CmPQY7cXOIg Le 25 novembre 2019. Article de presse d’Horizons et débats : « Le silence, c’est la participation ». Le FBI a essayé de faire de l’Islande un allié complice dans l’arrestation de Julian Assange : https://www.zeit-fragen.ch/fr/editions/2019/n-25-25-novembre-2019/le-silence-cest-la-participation.html https://www.zeit-fragen.ch/fr.html

Le 19 novembre 2019. Le Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, M. Nils Melzer a révélé le coup monté organisé depuis 2010 par la Suède : https://twitter.com/NilsMelzer/status/1196797810114351104 [[[[[https://www.wsws.org/fr/articles/2019/11/25/asan-n25.html->https://www.wsws.org/fr/articles/2019/11/25/asan-n25.html


Répondre à cet article
exposition des artistes à l'API
  • Titre :  exposition des artistes à l’API
  • Descriptif : PRESSE (censure) vue partielle
APIPresseCensureexpoLUTZnov19W
  • Titre : APIPresseCensureexpoLUTZnov19W
  1. Les dix réponses de Daniel Mermet
    3 novembre 2008

  2. René Binamé
    8 avril 2014

  3. Squat - La Tour 2 n’est plus
    8 août 2008

  4. Edmilson Rodriguez
    29 juillet 2008

  5. Le statut du réfugié de la faim
    18 mars 2008

  6. " ECO quoi ?" n. : 3
    14 novembre 2008

  7. Videomaton
    7 mai 2009

  8. La Pensée LIBRE
    28 janvier 2010

  9. Libérez Murad
    27 janvier 2010

  10. la face cachée de l’Usine DARKSITE
    4 avril 2010

  11. Peak de pétrole ? = Pic de croissance ?
    29 mai 2010

  12. Coalition Suisse et journée internationale des Droits Humains
    12 décembre 2010

  13. Crimes de guerre, blocus israélien de Gaza : halte à l’impunité
    13 mars 2011

  14. Construction aux mains des Habitants, Rome part 1
    17 août 2011

  15. Le Logement aux mains des habitants : PART 2 VISITES de COOPéRATIVES. Rome
    16 juin 2011

  16. Construction aux mains des Habitants, Rome part 3 : Témoignages d’habitants en lutte
    25 juin 2011

  17. Annette Beaumanoir, portrait
    5 novembre 2011

  18. les Indignés
    21 novembre 2011

  19. délégation sahraouie au Palais des Nations Unies
    25 mars 2012

  20. en Inde, initiatives de conscientisation
    28 juillet 2013

  21. Procès du démantèlement sanglant du camp de Gdim Izik
    8 mars 2013

  22. Saharawis disappeared
    13 mars 2013

  23. videomaton FETE des Voisins
    24 mai 2013

  24. ACHRAF, le camp sauvagement attaqué en Irak le 1 septembre 2013
    20 septembre 2013

  25. un procureur nouveau à Genève
    31 mars 2014

  26. une délégation sahraouie à l’ONU 2014
    15 avril 2014

  27. Première lettre-video des enfants de Montréal et suivantes
    14 mai 2015

  28. Coordination Européenne du Droit au Logement réunie à Londres oct 2014 (suite et fin)
    23 octobre 2014

  29. Echanges de lettres-videos entre Dakar et de Saint Montan (France)
    23 décembre 2014

  30. ATHENES juin 2015 : part 1:COALITION Européenne du Droit Logement et Droit à la Ville
    27 juin 2015

  31. ATHENES juin 2015 ,part : 2, COALITION Européenne du Droit Logement et Droit à la Ville
    29 juin 2015

  32. Athenes Juin 2015. part 3, COALITION Européenne du Droit Logement et Droit à la Ville
    27 juin 2015

  33. clips musique François de Limoges
    9 mai 2016

  34. lettres-videos Lancy / Saint Jean à Genève mars 2016
    5 avril 2016

  35. Mobilisation des Peuples contre l’Impunité des Transnationales,
    25 novembre 2016

  36. Les Ogres de Barback concert à Genève
    21 novembre 2016

  37. Candidat aux élections présidentielles au Mali, docteur Oumar MARIKO
    20 avril 2017

  38. soutien aux prisonniers politiques , Genève
    12 décembre 2017

  39. API, PRESSE (censure) Table ronde : La Guerre contre la vérité
    16 novembre 2019