Accueil du siteVIDEOSInclassables
Liste Alachaine.ch
Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés de Alachaine.ch.
   
Mots-clés :
Audio exclusivité dette
film " 20 ans, c’est tout une histoire !"
mercredi 1er janvier

" 20 ans, c’est tout une histoire !" fable contemporaine.

Une conception et un tournage participatifs.

Premières projections : quartier des Promenades de l’Europe, novembre 2012 . projection : du film "20 ans c’est tout une histoire"

Première fiction participative d’une série de SIX, tournés en cinq ans, dans différents pays ( Afrique, Inde, Europe, camp de réfugiés)

 
Cocottes en papier-monnaie
dimanche 11 avril 2010
par NA Franck
actualites zappees IMG/flv/Sequwactualite.flv
JPG - 6.9 ko

Les banquiers ont des raisons d’avoir peur. C’est compliquée cette économie perdant la foi dans sa propre mystification. Les jeux sont presque à découverts : finances immatérielles contre pénurie de denrées tangibles. Le choc est permanent. Viens chercher ; dans le chapeau de magicien. Poudre de perlinpimpim ; Ni-vu ni-connu, je t’embrouille : t’as rien compris, alors t’as perdu ! Hypnotiques balivernes sur écran plat à angles ronds, grand panoramique de pacotille. Pour masquer les zônes embourbées. Pour mal dissimuler le chaos ambiant, pour refuser de montrer l’absurde évidence : tâche principale du grand illusionniste en habit de Président.

paroles de banquier repenti IMG/flv/banquierrepenti.flv

Le pouvoir s’applique à diviser. Le jour où se coordonnent les Délogés, rien ne pourra les arrêter. Aucune salle ne pourra les contenir. Aucune salle d’audience, aucun studio de télévision, aucune frontière avec ou sans mur. Parce que leurs chants feront vibrer l’horizon tout entier.

A. D. 010210

[[un clic pour un déclic->www.alachaine.ch]->http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article112]

 

Répondre à cet article
Documents joints à cet article :
forum :
Cocottes en papier-monnaie
vendredi 12 février 2010
par  A. DANCE

Rendez-nous nos 66.000.000.000,- !

Il nous les faut pour nos assurances sociales et pour stopper la débâcle écologique

Comme chaque année au mois de janvier le monde de l’économie se rencontre dans le cadre du Forum économique de Davos pour faire le point sur les stratégies préservant le mieux les intérêts des plus riches de la planète. Il y a une année, en 2009, ce petit monde venait de vivre une grande frayeur : l’affaire des subprimes aux Etats-Unis s’était muée en crise économique majeure, la plus grande depuis celle de 1929. Il y a une année toutes les manifestations de rue s’opposant aux stratégies voulant sauver les profits au prix d’un appauvrissement brutal des populations ont été soit interdites, soit entravées par des mesures bureaucratiques et policières.

Petit retour sur 2009

Mais ce petit monde qui avait pourtant mené à la crise se frottait déjà les mains, la quasi-totalité des Etats dits « riches » de ce monde volait à son secours à coups de milliers de milliards de dollars détournés des fonds publics. Il fallait d’une part « sauver le système financier » et « relancer les économies ». Ce petit monde savait pertinemment que ces mesures ne résorberaient pas la crise, mais qu’elles la transfèreraient sur le dos des travailleurs et des travailleuses, des sans emplois, des invalides, des retraités, des étudiants, cela dans le monde entier, et que la crise financière deviendrait une crise sociale majeure : augmentation massive du chômage, augmentation des déficits des institutions chargées de la gestion du filet de sécurité sociale, etc. Tout le monde savait aussi que cet argent ne serait désormais plus disponible pour lutter contre le délabrement écologique de la planète, le sommet écologique de Copenhague n’a été qu’une mascarade.

Où sont nos 66 milliards bradés à l’UBS ?

Jamais les Etats ne s’étaient montrés aussi serviles et peu soucieux des intérêts communs. Et jamais les Etats n’ont aussi unilatéralement pris en charge les dettes de particuliers. Les 66 milliards engloutis pour acheter à prix fort − au nom du peuple ! − les actifs pourris de l’UBS illustrent on ne peut mieux la devise capitalo-bourgeoise : socialiser les dettes, privatiser les profits. Maintenant, Madame Doris Leuthard crie victoire, elle a revendu avec profit des actions UBS qui recommençaient à rapporter, mais elle ne dit plus rien des 66 milliards d’actifs pourris qui creusent les déficits et plombent les comptes de la Confédération. Comme désinformation on ne fait pas mieux !

Pourquoi sommes-nous ici ?

Nous voulons la vérité… et nous voulons que l’argent public serve les intérêts de la majorité des citoyens et pas ceux d’une poignée d’actionnaires. Nous voulons que les 66 milliards bradés à l’UBS servent à renforcer le filet des sécurités (AVS, caisse de chômage, AI, assurance maladie, assurance maternité) ; nous voulons qu’ils servent à développer des crèches pour nos enfants, à mettre en œuvre des programmes de lutte contre le délabrement écologique ; nous voulons des mesures permettant d’éradiquer la pauvreté.

Avant de se proclamer « rentables » et d’engraisser ses actionnaires, l’UBS doit rembourser l’argent public

La Confédération doit exiger un plan de remboursement des 66 milliards bradés à l’UBS. A défaut, celle-ci doit saisir les profits réalisés, cela jusqu’à remboursement complet des 66 milliards. La Confédération doit rendre ce plan public et chaque année faire rapport sur son application.

A Davos ou à Genève, manifester, c’est notre droit !

Notre but c’est d’informer, et de dire au peuple que ses édiles ne peuvent et ne pourront plus brader ses intérêts. Nous dirons cela par tous les moyens possibles et imaginables. Nous ne voulons plus que certaines vérités soient tues ou cachées derrière des négociations de plus en plus oiseuses sur le droit de manifester. Ce droit, nous le prendrons, il n’est pas négociable.

Genève, le 27 janvier 2010 Coordination des anticapitalistes.



Actualités zappées

Répondre à ce message Fil de discussion

  1. Machine
    18 décembre 2008

  2. Nihon kara
    7 décembre 2008

  3. Jouons avec les camemberts : Revue de presse 01
    11 août 2008

  4. Visite de la fanzone
    6 juillet 2008

  5. Expression liberté
    1er janvier 2009

  6. Entrevista
    18 mars 2008

  7. Gnippaz 01
    6 août 2008

  8. la Petite Reine
    2 juillet 2009

  9. ICONOCLASTE
    18 octobre 2010

  10. Une nuit avec des fixies
    2 octobre 2008

  11. Affichage libre
    22 janvier 2009

  12. Capitale de l’est !
    19 janvier 2009

  13. Walking around Ground Zero , printemps 09
    11 septembre 2009

  14. Cocottes en papier-monnaie
    11 avril 2010

  15. Une métaphormose du Revolver
    14 février 2010

  16. Tragédie Express
    1er mars 2010

  17. Bar Cam
    29 mars 2010

  18. Musique mouvance 4 : PIANOCOcktail
    10 juin 2010

  19. TEXT’SET six ou sept
    5 septembre 2010

  20. Adriana in Cuba
    14 septembre 2010

  21. Le bout du monde, FIN
    24 août 2011

  22. Une séance de ciné
    8 février 2012

  23. Pomme S
    22 novembre 2011

  24. La Voie Verte Genève
    30 janvier 2014

  25. Bluette deux textes
    8 décembre 2015

  26. Babel Books
    8 mars 2016

  27. Fiction dans les camps de réfugiés de Sahraouis
    27 juin 2013

  28. REALISATION François de Limoges
    28 mai 2013

  29. video noir et blanc DEMO Démotage
    1er août 2013

  30. MIRA, solo Cuba
    31 janvier 2018

  31. expérience de cinéma de l’oralité au Sénégal
    26 juin 2014

  32. NA repasse l’oral
    23 mars 2014

  33. La Fabrique des Enfants
    10 mars 2015

  34. Forum Mondial Social 2015 Tunis
    1er avril 2015

  35. Baby Plage, études de jeux d’enfants
    31 mai 2012

  36. " Enfant Couleur Poussière*" Fiction participative, Dakar Sénégal
    20 février 2015

  37. pseudo-fiction L’éclipse , Forum Mondial Social , Tunis 2015
    20 avril 2015

  38. création danse et video LIMITE
    19 novembre 2015

  39. Vigies d’Hippocrate 2015
    1er octobre 2015

  40. Cosmos et Grottes, deux créations de Madeleine SPIERER
    12 janvier 2018

  41. CLIP Brigitte GARDET La Photographie
    12 février 2018

  42. TANAKA MIN
    2 avril 2018

  43. DIALOGUES en HUMANITE, Porto Novo, Bénin mai 2018
    17 mai 2018