Accueil du siteLIENS
Liste Alachaine.ch
Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés de Alachaine.ch.
   
2018 à l’API
mercredi 26 septembre

Exposition FFF

JPG - 290 ko

F F F . Les ateliers voir article décembre 2018 .

JPG - 169 ko

Exposition Référendaire. Prolongation en décembre 2018 Ateliers pédagogiques sur réservation au 078 733 70 59 : " Imagine ton référendum. Prends l’initiative et construit ton argumentation pour tenter de convaincre ton entourage : Sois fier de tes convictions !"

JPG - 687.8 ko

. Exposition référendaire Prolongation en décembre 18 dans le cadre de la Semaine de la Démocratie Edition typographique participative http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article431

Exposition. Frans MASEREEL du 9 octobre au 18 octobre Prolongation Un grand graveur sur bois (voir communiqué complet en pièce jointe). Partenariat Les oeuvres présentées à l’API proviennent de la Fondation Frans Masereel Stiftung à Saarbrücken en Allemagne et de la Stiftung Studienbibliothek zur Geschichte der Arbeiterbewegung de Zürich projection film sur Frans MASEREEL" J’aime le noir et blanc" 50 minutes le 11 octobre à 21h

Concert Dror FEILER

Dans le cadre de CONTRECHAMPS création mondiale

SONAR. deux concerts rock le 12 octobre

MILONGA GTO Danse tango ouvert à tous

à partir de 20h30 infos : gtotango@gmail.com

Cours de TANGO par le GTO ( Genève Tango Ouvrier) 11 et 18 octobre. et 1 novembre

Cours de PEINTURE Tous les mardis. Peinture de créations ou dessins Nu académique renseignements : Cynthia 079 242 84 13

Cours de RELIURE Tous les lundis et vendredis Deux jeunes relieuses proposent tout une série d’ateliers de reliure. renseignements : 079 711 15 57 / 078 625 66 59

JPG - 4.1 Mo
API dessin

A P I

Association pour le Patrimoine Industriel

La Maison du patrimoine industriel et des arts graphiques

Rue du Vuache 25 - 1201 Genève Tél 022 340 44 10

 
Je vous recommande cette page :
mercredi 23 novembre

Je vous recommande cette page :

http://www.lilo.org/fr/la-banque-des-serments/ ?utm_source=la-banque-des-serments la Banque des Serments

c est un crowfunding qui ne vous coute rien : il suffit d’essayer ce moteur de recherche ETHIQUE et d’attribuer vos gouttes d’eau à ce projet. MERCI.

stp essaie le moteur de recherche Lilo , une alternative éthique à Google

http://www.lilo.org/fr/la-banque-des-serments/ ?utm_source=la-banque-des-serments

et verse stp tes "gouttes d’eau" à la Banque des Serments

merci d’avance

 
*
jeudi 17 avril

Chroniques : Les vidéos qui soutiennent une cause sont ici (sur www.alachaine.ch) d’un langage basique. Elles sont l’argumentaire d’une personne. Ce ne sont pas des reportages : personne ne parle pour d’autres : les orateurs parlent à la première personne. Leurs propos sont autant que possible complets. Ce sont des documents autonomes par monologues. Les points de vue exposés sont des avis particuliers sans ambiguïté. La subjectivité du réalisateur réside ici uniquement d’avoir choisi ce sujet particulier, ce cadre particulier : en braquant la lumière sur cet aspect des choses, l’auteur cautionne en silence les paroles dites. Il confère son approbation ainsi. en établissant des priorités et en tendant son micro à certaines personnes.

Film événementiel : Souvent, le réalisateur est partie prenante de la manifestation dans laquelle s’expriment les orateurs : ainsi, le Tribunal International des Evictions de Genève pour lequel ont été tournées des dizaines de vidéos sur quatre ans a été créé par Franck NA, installant ainsi le décor, le casting et les contenus de son tournage. Et c’est là une autre particularité de ce langage en apparence si simple : Pendant ces tournages événementiels, les choses sont vues de l’intérieur. Il y a complicité avec les sujets, une empathie chère à Michel Leiris, une subjectivité par le fait même de planter sa caméra là. Le réalisateur décerne, sans un mot de sa part, son label, aussi humble soit il, aux propos, en choisissant son sujet. Ce n’est donc pas un travail journalistique, ni scientifique mais d’observateur inspiré, d’auteur-entrepreneur qui prend des risques.

Cinéma de l’Oralité : Il y a aussi les lettres-vidéos et d’autres dispositifs participatifs qui donnent la parole et créent des liens. ( "le fonds Verts" du Forum Mondial Social de Tunis par exemple)

Il y a enfin des expérimentations et des bonus ou extraits de projets plus vastes. En particulier pour les fictions participatives réalisées avec des communautés d’habitants, afin de révéler un imaginaire collectif.

Alias VOST

JPG - 488 ko
RIO NA photo
 
le FOND VERT, film de 26 minutes
vendredi 9 août

Existe depuis peu un film de 26 minutes compilant les meilleurs moments des Fonds Verts, avec des indédits et surtout les coulisses des prises de vues de ces autoportraits de la Société Civile actuelle. DVD sur commande.

Exemples :

Le Fond Vert , 7° série, Forum Mondial Social 2013, Tunisie Peuple Saharoui et peuple Guarani-Kaiowa and Terena http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article279

Le Fond Vert , 8° série, Forum Mondial Social 2013, Tunis http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article280

 
Une exposition proposée par la Banque des Serments
vendredi 9 août

Existe désormais un film de 52 minutes LA BANQUE des SERMENTS Il s’agit d’un montage de 52 minutes destinées à une présentation en exposition, sous la forme d’un écran encastré dans un BANCOMAT (un distributeur de billets de banque).

L’exposition serait composé de tirages noirs et blancs grand format (entre 0 et 30 items différents) représentant des portraits de personnes ayant déposé leurs serments . http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article227->Existe désormais un film de 52 minutes LA BANQUE des SERMENTS Il s’agit d’une vidéo de 52 minutes destinées à une présentation en exposition, sous la forme d’un écran encastré dans un BANCOMAT (un distributeur de billets de banque).

L’exposition serait composée de tirages noirs et blancs grand format (entre 0 et 30 items différents) représentant des portraits de personnes ayant déposé leurs serments (principalement de personnes ayant lors de Rio +20 donner leurs paroles à la caméra).

http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article227

http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article269 La Banque de la Parole donnée :

http://www.surparole.org/

 
Faucheurs de chaises à BNP Paribas Genève
mardi 24 novembre 2015
par NA Franck

Faucheurs de chaises à BNP Paribas Genève

JPG - 96.4 ko
Genève Nuit COP21
photo NA Franck

Problèmes climatiques et malversations des banques : le peuple reprend une partie de son du !

les chaises BNP Paribas à Genève IMG/flv/BNPParibas.flv
video anonyme, novembre 2015

Ce mercredi 04 novembre à 11h00, une dizaine de militant.e.s ont enlevé quelques chaises de la banque BNP Paribas situées à Genève, pour finalement les séquestrer afin de dénoncer le rôle qu’ont les banques et leur monde dans la problématique climatique. Et d’appeler les habitant-e-s de la région à se mobiliser lors de la manifestation du 28 novembre 2015. Après les organisations françaises Bizi !, ATTAC, Sauvons les riches, les J.E.D.I. for Climate et des activistes belges, nous, militant.e.s genevois.e.s, avons d’abord remis au responsable de la banque un exemplaire du livre « Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? ». Toute cette action s’est passée dans le calme et la bonne humeur.

Le climat en danger : dénonçons les banques

A moins d’un mois de la COP21, les négociations climatiques ne semblent pas prendre une direction adaptée vis-à-vis de l’ampleur du problème. Il devient en effet de plus en plus difficile, en ces temps de politiques austéritaires, de réunir énergies et argent pour défendre les intérêts de l’environnement alors que les problèmes ne font que s’aggraver. C’est pourquoi les comportements des entreprises et banques qui facilitent l’évasion fiscale, le pillage et l’accaparement des ressources sont à dénoncer de manière intensive. C’est ce sur quoi nous voulons mettre l’accent à travers cette action direct non-violente en cette période de mobilisation contre la COP21 et son futur accord bidon.

Un appel international

Cette action se voulait aussi une réponse à l’ « Appel international à tous les faucheurs de chaises » émis par un collectif de personnalités françaises[1]. Ce dernier vise à dénoncer les paradis fiscaux et les différentes évasions fiscales qui y sont liées. Un total de 196 chaises doivent être expropriées. Elles seront utilisées symboliquement à Paris au sein d’une Zone d’Action Climat. Le but est ainsi de mettre en avant qu’il existe suffisamment d’argent et d’énergie pour lutter contre le réchauffement climatique qui menace même la survie de l’humanité. Ainsi, il y aurait 20’000 milliards d’euros bloqués au sein des paradis fiscaux. Une récente publication de l’ONG Tax Justice Network nous affirme d’ailleurs que la Suisse reste championne du monde de l’opacité financière !

Sauvons le climat, pas les banques !

Un exemple institutionnel de la présence d’argent a été celui du sauvetage d’UBS en 2008. L’état a ainsi dépensé presque 60 milliards pour sauver UBS à cause de ses mauvais agissements. Il en faut tout autant, voire plus, pour sauver le climat ! Les pratiques des banques doivent changer, et rien n’a encore été concrètement fait dans ce sens. C’est inadmissible ! En plus de la problématique fiscale, il nous semblait tout aussi important de dénoncer l’emprise qu’on les banques et les multinationales sur les négociations climatiques. Ces dernières sont en effet les principaux défenseurs du modèle de production capitaliste libéral qui est la cause des problèmes climatiques actuels. Elles en sont le principal pourvoyeur en investissement et capital, dictant de fait les domaines ou l’économie croîtra. Ceux-ci étant bien entendu dirigés en fonction de leurs profits à courte vue plutôt qu’en fonction des intérêts sociaux et environnementaux des peuples. Ainsi les banques, de par leurs activités de gestion du capital, contribuent de manière drastique à l’augmentation des gaz à effet de serre, au déclin de la biodiversité, à l’appauvrissement des sols, à la surexploitation de l’eau potable, aux déplacements de population du à des catastrophes climatiques, à la raréfaction, l’accaparement et le pillage des ressources qu’ils se sont octroyés uniquement parce que la propriété privée capitaliste le leur permettait. Les banques investissent massivement dans le charbon, principal fossile émetteur de gaz à effet de serre.

Au sommet de Cancun, les États se sont engagés à verser 100 milliards de dollars au Fonds vert pour le climat afin d’aider les pays en développement à financer leur transition énergétique. Pour l’instant, les contributions des pays occidentaux à ce fonds, dont les contours sont flous, sont encore bien trop faibles. Nous devons au plus vite récupérer l’argent de l’évasion fiscale, désinvestir les fossiles pour dégager des moyens à la hauteur des enjeux de la justice climatique, mais aussi reprendre le contrôle des banques et des investissements qu’elles consentent.

JPG - 195.8 ko
clic on pour aggrandir l’image

La rançon pour les chaises

Les chaises seront donc rendues à l’entreprise lorsque :

- BNP Paribas arrêtera de pratiquer l’évasion fiscale pour ses clients et avec les fonds ainsi dégagés participera aux 100 milliards nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique.

- BNP Paribas arrêtera tout investissement lié aux énergies fossiles. Ce n’est que dans ces conditions que la banque pourra revoir ses chers fauteuils.

En allant plus loin on peut même affirmer que les banques et leur monde ne nous sont pas indispensables ! Une expropriation des banques serait une nécessité afin que le peuple puisse gérer la répartition des richesses et la nature des investissements.

De nombreux peuples ont eu et ont encore d’autres rapports à l’échange et à la production. Les connaissances modernes doivent nous permettre d’imaginer d’autres leviers capables de transformer le travail, nos connaissances et les ressources en outils nécessaires à notre épanouissement, et ce dans le respect de l’environnement et contre toute forme de domination et de hiérarchie !

Des citoyen.ne.s mobilisé.e.s contre la mascarade de la COP21

#Faucheusesdechaises

Nouvelle action : video action occupation Banque Crédit Suisse mai 2016 Genève

— http://www.darksite.ch/alachaine/spip/spip.php ?article383

 

Répondre à cet article
GeneveNuit
  • Titre : GeneveNuit
Articles de cette rubrique
  1. Liens
    25 janvier 2009

  2. Les liens de Alachaîne.ch
    23 mars 2012

  3. Faucheurs de chaises à BNP Paribas Genève
    24 novembre 2015