Accueil du siteVIDEOSReportages
Liste Alachaine.ch
Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés de Alachaine.ch.
   
film " 20 ans, c’est tout une histoire !"
mercredi 1er janvier

" 20 ans, c’est tout une histoire !" fable contemporaine.

Une conception et un tournage participatifs.

Premières projections : quartier des Promenades de l’Europe, novembre 2012 . projection : du film "20 ans c’est tout une histoire"

Première fiction participative d’une série de SIX, tournés en cinq ans, dans différents pays ( Afrique, Inde, Europe, camp de réfugiés)

 
Autogérés 2
mercredi 22 avril 2009
par NA Franck

Val Can Masdeu

Une enclave dans la ville

En ces temps de banqueroute, il est un phénomène qui, bien que marginal, contrecarre la tendance des centres-villes livrés au secteur économique tertiaire et par là, à l’expulsion des habitants vers la périphérie : des promoteurs fonciers changent l’affectation de leurs projets immobiliers, pour les transformer de bureau en logement . Les centres des villes reprendront-ils des allures de quartiers vivants, populaires et ouverts sur des échanges sociaux ? Ce revirement contribuera-t-il à satisfaire quelques mal-logés ? Encore faut-il que ces logements soient accessibles à tous et qu’une volonté politique permette aux citoyens de se réapproprier la ville et son centre. Il en a été tout autrement ces dernières années. Partout en Europe, Suisse comprise. Un vaste courant de spéculation et de standardisation a évincé toutes sortes d’expériences alternatives de logement collectif. Les squats en furent les premières victimes. Et si ce type d’habitat, celui des habitants-sans-titre, n’était pas replacé à l’échelle mondiale, on pourrait croire à sa quasi-disparition .

Nùcleo Habitado IMG/flv/Valcanmasdeu.flv

Pourtant, des îlots d’autogestion persistent et deviennent des symboles de résistance, de liberté et d’espoir. Le squat de Val Can Masdeu à Barcelone, est un de ces lieux d’occupation collective réussie. Le 9 avril 2009, l’association « CoopTour » de Genève y proposait une rencontre intercoopérative et une visite. Là, la décroissance est une pratique. Les jardins en terrasse sont soignés. Pendant 50 ans les propriétaires, des pouvoirs publics st services de santé, ont laissé ce site magnifique inoccupé. En 2002, la police nationale espagnole a tenté de déloger les squatters, mais elle renonça après quelques jours d’affrontement : les riverains avaient pris fait et cause pour les nouveaux occupants et le détachement de police n’était, heureusement pas très déterminé. La vallée de Val Can Masdeu surplombe la ville de Barcelone, avec sa tour Aqbar et au loin, la mer : la situation de Val Can Masdeu par rapport à la ville et son ancienne affectation de réclusion hospitalière pourrait conforter l’idée d’une utopie à l’écart de la société, une mise en quarantaine volontaire pour des réfractaires au système. D’ailleurs quand on demande aux habitants s’ils souhaitent obtenir un contrat avec les pouvoirs publics, avec les propriétaires que sont une église, un service hospitalier et l’Ajuntament (le gouvernement régional), ils répondent que ce n’est pas d’actualité. Ils ne cherchent pas à disposer d’un droit d’occupation de surface comme cela est parfois proposé en Suisse ou ailleurs, ni même d’un bail précaire. Non, tout contact avec le système en place est réduit au minimum. Peut-être en souvenir des expériences douloureuses de squatters qui tentèrent des accords avec les pouvoirs publics, avant de voir ces accords bafoués, leurs actions limitées et la division miner le groupe. Pour les occupants de Val Can Masdeu, il s’agit plus d’être une communauté d’habitation autonome en marge de la société. Sa ligne de conduite ne cherche pas à changer la société de l’intérieur. Elle agit avec d’autres îlots par mitage. Elle est persuadée que la société s’effondre lentement et qu’elle sera un lieu d’asile quand la grosse machine s’ essoufflera. Il s’agit dès lors d’une optique radicalement différente de celle des coopératives participatives d’habitants qui ont fait le choix d’obtenir des contrats avec les pouvoirs publics, de jouer le jeu politique et de modifier les règles de la société en conjuguant avec elle. Le point commun de ces deux modes d’habitat se résume en un mot : « participatif ». Le participatif ne signifie pas une participation de tous à tout, mais d’avoir dans le groupe sa part de considération, de responsabilité, de décision. Les hiérarchies sont mises à mal par ce processus politique horizontal. Il nécessite un apprentissage pour ceux qui n’ont connu qu’une culture d’individus égoïstes fondée sur la concurrence et l’autorité des uns sur les autres. Val Can Masdeu est une enclave libertaire de par sa situation géographique et son refus de compromis. Les habitants ont aménagé un lieu de rencontres ouvert sur l’extérieur, le Centre social Pic. Le Pic accueille chaque dimanche environ 200 personnes. Une buvette, un restaurant, un infokiosque (centre de documentation en libre accès axé sur les sujets prioritaires : l’habitat participatif, l’autonomie, l’agriculture bio, les semences, la décroissance, les actes de résistance…), une bibliothèque, un magasin de gratuité (des vêtements propres, des objets usuels, des disques de seconde main etc… joliment présentés et offerts) sont autant de services que les squats offrent parfois. Ici, ces antichambres entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitat sont aménagées avec soin et générosité. Ils sont complétés par des productions locales (confitures, onguents, sérigraphies sur vêtements, éditions indépendantes) grâce à un atelier de graphisme et aux jardins en terrasses.La maison s’est dotée d’une petite installation solaire qui permet d’avoir l’eau chaude. En libre-accès dans le centre social nous avons aussi eu la surprise de voir des classeurs qui répertorient des sites vides et disponibles pour des expériences collectives d’habitat (700 principalement en Espagne) et des sites déjà occupés (environ une centaine). Cette base de données pourrait devenir un outil de fédération important s’il ne tombe pas entre des mains répressives. Il ne s’agit pas d’une analyse sociologique, de cette sorte qui a le chic d’affadir touche ce qu’elle regarde. Son but est d’affiner les échanges et d’établir un réseau. Ces informations, non disponibles sur internet, ont été collectées grâce à un formulaire anonyme. Le contenu de ces fiches permet de comprendre les questions que se posent ces cellules d’habitation (« Nùcleo Habitado ») précaires et expérimentales.

JPG - 31.9 ko

Il n’y a évidemment aucun modèle, dogme définitif, ni règle commune à tous ces logements. Voici la traduction du formulaire que vous pouvez remplir et envoyer à Val Can Masdeu si vous êtes dans une situation similaire : pic@moviments.net.

CELLULE D’HABITATION

Date d’actualisation :

CARACTERISTIQUE GENERALES

Nombre de cellules d’habitation :

Localisation :

Type : ferme, maison avec terrain, maison sans terrain, terrain sans maison, village.

Contact :

Accès : comment arriver avec ou sans voiture, avec vélo, chemin très escarpé.

Carte

Projet : Combien de personnes vivent actuellement : adultes, hommes, femmes, enfants, quel âge ?

Bref historique du projet ? ( depuis quand, état actuel, comment voyez-vous ce projet dans le futur ?)

Quels objectifs ?

Activités sociales, culturelles, politiques ? productions ?

Dans quelle situation légale vous trouvez vous ?

Philosophie du projet ? Liens avec réseau, coopératives, collectivités ?

VISITES :

Etes vous ouverts à des visites de courte durée ?

Y at il des jours d’ouverture ou de fermeture ?

Y a t il des hébergements pour longue durée ?

Pour combien de temps ? (maximum, minimum, indéfini)

Etes vous fermé à un moment de l’année ? Quelles sont les moments où l’activité sociale est la plus forte et nécessite de la main-d’œuvre ? Quelle époque de l’année est ce préférable ou déconseillée ?

Qu’est ce qui est le plus utile pour les personnes qui viennent : travailler avec vous, matériel, nourriture, connaissances techniques, serrurerie, compétences techniques, spécialisée, garderie d’enfants… ?

Restrictions : objets, substances, animaux, habits ou attitudes que vous préférez ne pas voir débarquer ?

Qu’est ce que les éventuels visiteurs doivent faire ? Avertir avec un certain délai ?

Où logeront ils ? Faut il apporter une tente de camping, sac de couchage ?

INCORPORATION (INTEGRATION)

Souhaitez vous que des personnes rejoignent votre communauté ? Combien ?

Adultes, enfants ?

Conditions minimum que vous posez :

Mode d’attribution d’un espace ?

L’idée est-elle de vivre ensemble dans la même maison ou de réhabiliter plusieurs lieux ?

Autoconstruction possible ?

VOISINAGE

Y a t il des voisins ? dans la même affinité ?

Disposent ils de véhicules ?

Y a t il d’autres cellules d’habitation dans les parages et dans quelles conditions ?

Ces simples questions permettent d’estimer le degré d’ouverture de chaque lieu autogéré. A Val Can Masdeu, l’autogestion passe par des règles de vie commune, principalement pour la répartition des tâches dans la maison et les jardins, la fréquence des assemblées, le rapport au voisinage. L’accent est mis sur des ateliers pédagogiques d’agro-écologie, la fabrication du pain et de la bière, la bioconstruction (capteurs solaires, igloo de paille, toilettes sèches..), un cercle de femmes, un laboratoire d’improvisation et des séances de gymnastique dans une très belle salle adaptée à la danse. Les ateliers sont gratuits. La politique ici n’est pas abstraite, ni dictée par les technocrates, elle s’improvise et se pratique au quotidien. Elle grandit discrètement comme lierre sur vestiges.

A. DANCE, avril 2009  [1] et http://www.darksite.ch/lachaine/spip/spip.php ?article91 http://www.darksite.ch/lachaine/spip/spip.php ?article94

 

[1] 1 Rémy PAGANI, Magistrat administratif de la Ville de Genève en charge du logement lors de la présentation du Plan directeur communal – avril 2009.

2 Mike Davis, Le pire des mondes possibles, Paris, La Découverte, 2006.

3 Tous les documents de cette page sont inédits : le texte est d’Abdul Dance. Le graphisme du logo et le film sont de Franck NA. La traduction du formulaire est collective. Avril 2009. voir http://www.darksite.ch/lachaine/spip/spip.php ?article94

Tzanck


Répondre à cet article
  1. UECA - Rassemblement festif du 22 novembre
    27 décembre 2008

  2. Alleycat Halloween 1er novembre 2008
    10 novembre 2008

  3. La journée mondiale pour le travail décent
    9 octobre 2008

  4. Hommage à Vassili Nesterenko
    30 août 2008

  5. Artamis - Post Culturam Tenebrae
    29 août 2008

  6. Smoke on the water
    30 juillet 2008

  7. Les Vigies devant l’OMS
    18 mars 2008

  8. 3 étages
    28 janvier 2018

  9. Piquets syndicaux devant Manor
    4 mars 2009

  10. PALC et la Maison de Quartier Mobile
    6 octobre 2010

  11. Manifestation pour sauver les 4x4 en ville
    8 mars 2009

  12. Les 2BARQUES, mouvement citoyen
    6 juin 2013

  13. Un Abri pour SANS-ABRI
    8 décembre 2008

  14. lieux autogérés
    26 mars 2009

  15. RHINO par un habitant-sans-titre
    27 septembre 2009

  16. Autogérés 2
    22 avril 2009

  17. sans-papiers, pas de diplôme
    11 mars 2010

  18. Mali grève mai 2010
    25 mai 2010

  19. Genève Servette Hockey, les chansons des supporters
    22 novembre 2010

  20. Sauvons les Iraniens en Irak
    9 mars 2011

  21. MASSACRE au camp d’ACHRAF le 8 avril 2011
    16 avril 2011

  22. Rassemblement pour le droit au logement 14 mai 2011
    14 mai 2011

  23. deux manifestations anti-expulsion Genève juin 2011
    28 juin 2011

  24. mission à Cuba de Jean ZIEGLER :"Qui a Peur du Loup", le film
    9 août 2011

  25. un nouvel ecoquartier LE CARRE VERT
    2 novembre 2011

  26. Forum Démocratie Participative
    15 novembre 2011

  27. ateliers pédagogiques : synesthésie ?
    30 mai 2012

  28. Université d’été de la Solidarité internationale Partie 1
    15 juillet 2012

  29. ateliers FACIL à l’Université d’été de la Solidarité internationale 2
    27 juillet 2012

  30. Université d’été du CRID, partie 3 : portraits et projets
    14 juillet 2012

  31. le Pavillon CAYLA, plaidoyer pour sa rénovation
    29 juillet 2012

  32. les Jardins de Châtelaine, Genève, mini-chantiers 2012
    5 octobre 2012

  33. Plus JAMAIS ça, Rassemblement 9 novembre 2012
    8 novembre 2012

  34. Atelier : Gouvernance Mondiale, ForumMondial Social Tunis 2013
    5 avril 2013

  35. en route avec les Sahraouis
    25 janvier 2013

  36. Fosses communes Saharaouies
    14 septembre 2013

  37. Ecoattitude accueille Charles Eisenstein
    20 septembre 2013

  38. Manif logement 28.9.2013 Genève "Défendons nos droits et une autre politique du logement"
    28 septembre 2013

  39. Assises transfrontalières 2013, présentations
    1er décembre 2013

  40. grévistes de la faim déplacés
    22 janvier 2014

  41. Assises transfrontalières 2013, extraits des ateliers et synthèses
    4 décembre 2013

  42. Contre-foire des investisseurs dans l’immobilier (MIPIM Cannes)
    27 février 2014

  43. Tribunal populaire de la Coordination Européenne pour le droit au Logement
    26 mars 2014

  44. premières pages d’ASSAM
    20 janvier 2018

  45. Ensemble Polhymnia, EXTRAITS concert
    7 mai 2014

  46. "Coordination européenne pour le Droit au logement et à la ville" Londres octobre 2014
    26 septembre 2014

  47. Coordination Européenne du Droit au Logement et à la ville réunie à Londres oct 2014
    22 novembre 2014

  48. Tribunal International des Evictions, Milan octobre 2014
    4 octobre 2014

  49. No BUNKER, Genève STOP BUNKER
    18 juin 2015

  50. Coopérative de femmes de Kedougou, Sénégal
    7 février 2015

  51. Visite du CENTRE DE FORMATION ET DE PRODUCTION DE BEURRE DE KARITE EL HADJI MOUHAMADOU DIABY
    15 décembre 2014

  52. Inauguration du CENTRE DE FORMATION ET DE PRODUCTION DE BEURRE DE KARITE EL HADJI MOUHAMADOU DIABY de Kedougou et témoignages
    17 décembre 2014

  53. plan-séquence musique festive traditionnelle africaine
    15 décembre 2014

  54. Hommages aux victimes à Genève d’attentats
    15 novembre 2015

  55. LA RESSOURCERIE, Bourg Saint Andéol, SAMEDI 13 JUIN 2015
    6 juin 2015

  56. manifestation antifa en Italie
    26 avril 2015

  57. Réunion financière avec les actionaires de Total
    2 octobre 2016

  58. Candidat au Conseil National et Conseil d’Etat, Jean Batou lors de la manif pour les migrants Genève sept 2015
    13 octobre 2015

  59. occupation du Crédit Suisse : breakfree Genève Journée mondiale de la sortie des énergies fossiles
    10 mai 2016

  60. Rosette, réfugiée refoulée.
    3 juin 2016

  61. périphériques au Forum Mondial Social de Montréal
    19 septembre 2016

  62. réfugiés de Fukushima au Forum Mondial Social de Montréal
    10 septembre 2016

  63. Rôle central du Crédit Suisse dans le financement du pipeline sur territoire sioux
    2 mars 2017

  64. Le GAZ au MEXIQUE Breakfree à Genève devant Crédit Suisse, mai 2018
    29 mai 2018