12
Jun 17

Final décompte

Toi aussi tu en as souvenance. De ces temps bénis. Ou la pire des violences consistait à chanter à tue-tête un refrain qui nous propulsait vers “Vénus la tête haute”. Que “des années lumières nous attendent” mais “qu’ils nous guettent et nous ont vu”, toussa toussa.

Les époques n’ont décidément pas les mêmes aspirations ni les mêmes desseins.

Voici donc qui annonce; oh Peuple de la Terre, le retour du programme du Château-Bruyant 2017. En attendant les vignettes complexes voici le décompte final et dessous l’audio-programme de la bastringue.

Bonne écoute et saches que tu puis encore rejoindre la gangue d’organisation. Que tu puis encore suggérer les plus haut-faits ou proposer quelques acmés. Allez, désinhibe-toi et formule un mot à: info@lacomete.ch

Tu puis également consulter le blog et y rejoindre le comité virtuel de rédaction qui compte sur tes mots d’équerre, d’angles ou de biais. Pour un festival à géométrie variable. Comme dirait Euclide…: “Eurêka!”. Ou bien?!

le blog: www.chatobruyant.noblogs.org

la lettre aux voisines: L’Invitation aux Voisin.e.s

Podcast: _Programme complet _QueSiMu, groupe de clôture du festival


13
Apr 17

Exfiltration

Appel à l’aide pour le festival Châto-Bruyant. Financement participatif ICI. D’avance merci.

okpal1

Tu sais bien comment vont les choses. La vie est ponctuée de petites décisions et de grands renoncements. De reculades et de concessions perpétuelles. Qui point ne sont des concertations ou des consensus éclairés. Oh non.

On l’observe, la vie est une suite de soustractions dont l’anti-somme finit à la nécropole. Et plus ridicules encore celles et ceux qui comptent laisser une trace. Pour qui? pour quoi? une sorte d’illusoire éternité au devant de l’abîme. Le fard craque . La chimère s’éteind.

chvisu3

Marquer les mémoires c’est l’ambition des tristes. Qui existent par contumace, effrayé.e. de leur déclin inexorable. Pathétique et miséreux qui gesticulent et se sur-représentent pour compenser. Le sang des choses. La moelle substantifique est ailleurs.

Elle se saisit dans l’écrin des vivant.e.s. intensément. Elle habite chaque espace et chaque moment de nos vies. Au nom de quoi devrais-je y renoncer? l’ambition? l’accumulation? la possession? les rites sociaux sont un catéchisme de la mort. Nos représentations fabriquées en sont le suc empoisonné.

La vie sussurre à peine. Ce filet d’eau vive surgit de l’anfractuosité des reliefs. Ce rampant végétal qui s’insinue hors de la caverne. Les temps sont nos peines et l’on contient les germes de nos naufrages. Saura-t-on se hisser les un.e.s les autres hors des nasses?

A l’horizon, que le désastre. Incapables de briser les desseins qui nous sont tendus, figeons-nous ensemble et pensons de concert. Il n’est peut-être pas tout-à-fait trop tard!

Châto-Bruyant 2017. Découvres le BLOG d’information.


26
Feb 17

Gué

Fréquemment il suffit juste de changer de point de vue, pour apercevoir quelques possibles inattendus.

Allez l’on ne va pas épiloguer, c’est de Château-Bruyant dont on cause. Un “festival” ou plutôt un village utopiste au cœur des Pâquis. Deux semaines durant, au gré des concerts et des projections, les tables rondes radiophoniques t’invitent à t’y délasser, y prendre un verre et déambuler d’un stand à l’autre.

Si l’on ne craignait d’y faire de l’ombre, l’on aurait un point de comparaison avec le Paléo, mais en gratuit, en dialectique, en contre-culturel, et au centre de la caldera incandescente. Hyper-centre urbain, zone de frottement complexe aux enjeux sociétaux. Lieu de perdition pour d’aucun, territoire à gentrifier pour d’autre; dépassable horizon des événements pour qui.

C’est avec, pour et par la population des Pâquis que Château-Bruyant, 8ème saison se tiendra début juillet 2017.

Rejoins le collectif d’organisation dès ce mardi ou reste informé.e de l’avancée de travaux en requérant le Compte-Rendu (info@lacomete.ch). Souhaites-tu partager une aventure autogestionnaire?

Veux-tu programmer des groupes ou des films, compléter l’équipe bar et moult activités encore; accours aux réunions publique d’organisation anti-autoritaire du “festival”. Bienvenue!

Chamardi


16
Jul 16

ChatÔ-Clôture

Une clôture en forme de désencerclement. Étranges mots. Champ lexical et champ sémantique. Où lorsque le mot ni ne sonne ni ne résonne comme on l’entend. C’est dire s’il est complexe de raconter, de rencontrer les chemins de la pensée.

L’on s’imagine analytique, frêle illusion égomaniaque. Alors que nos sens écourtés ne nous permettent à peine, que la représentation éminemment partielle et fugace du Sens.

Et chaque briquette que l’on adjoint n’est ni neutre ni sans conséquence. Si pour user d’un syllogisme retors, à la clôture comptable l’on adjoint la grenade de désencerclement, l’on tombe sous les coups de la loi El Khomri. Les mots tranchent.

Et ce n’est pas rhétorique pour le coup. Petite digression; tu peux aussi ouvrir une autre boîte de Pandore, et découvrir ici l’IngloriousBasterd n°9 du festival. [ CJ9 ]

Bref. Arrêtons là ce petit jeu de pensée, et de mots. Restons humbles et alertes (attentive.f.s), et inversement. Et surtout par ces temps trouble où sont assénées contre-vérités éparses et mines de plomb. Gaffe au saturnisme idéologique!

Bal QUEER de Clôture. parce que les mots ont un sens, et pire encore.

LGBT-Q+, le collectif QueerFish propose un DJ-set par les Chachachattes Calientes! No GENDER- No MASTER ! BIENVENUE!

chc

 

 


15
Jul 16

ChatÔ-Last days…

Ne rien en dire est impossible. En parler maintenant est vain.

Pourvu que l’on entre en résilience. En résistance. Les notes sont parmi les outils qui nous sortiront de la barbarie. Aussi.

Elles raisonneront encore plus intensément que de coutume ce soir. Pour les Êtres du monde entier, touchés par l’aveuglement et le nihilisme, son bras armé.

The Reals; Rock psychedelique. En orbite expérimentale sur la comète. https://soundcloud.com/the-reals

KIFF;  Roots & Funk with a Jazzy Twist of Pop Fusion

14
Jul 16

ChatÔ-Bruyant, mais à l’eau quoi!

Encerclé.e.s des citations passées à la postérité, nous voilà contraint.e.s pour y échapper, d’en créer au moins une inédite.

“Que d’eau que d’eau” dit-il simplement, lors des terribles inondations de la Garonne. Patrice, comte de Mac Mahon, duc de Magenta, natif du château de Sully, maréchal de France et président de la république. Un pote à nous tu vois.

En face, “Mais allo quoi” par Nabila, figure tutélaire et hypertrophie du vide, dans un intense moment de recueillement cognitif. Tu vois, il FAUT sortir de l’impasse. Vite.

“Ah l’eau, ah”, sera notre incantation au camarade soleil, sans que l’on éconduise camarade la pluie dont l’on reconnait les vertus fertilisantes et les invitations à la danse. Ou alors l’infra-aphorisme dissous dans l’image dessous.

gagaz1

Tu l’a compris l’on s’est trempé la couenne, sans pour autant ne renoncer ni à la radio-causerie, ni à la projection et moult entourée.s. en prime! Les podcast sont en préparation. D’ici là prend connoissance du journal du jour “Inglorious Basterds n°7″[Cj7] Et surtout… accours jeudi pour le sprint final en musique.

Trois jours épiques jeudi, vendredi et samedi. A commencer Jeudi 19h30 avec la rencontre d’une forme de culture énigmatique mais non moins bruyante. Issus des plaines et des volutes belges; une harpe en distorsion, une cascade de batterie, et de la guitare en larsens. Aïe.

GuiliGuili Goulag. [Youtoube] Suivi par Mike is in the Kitchen. Tu n’en reviendras certainement pas indemne. Bonne chance.

Place Chateaubriand-Pâquis. Derrière le palais Wilson. Entrée libre. Programme.


11
Jul 16

ChatÔ-Bruyant. Mi-Chemin

Le Rubicon franchit. Alea jacta est donc. Voilà le point de non-retour disrupté. L’inertie de la bastringue nous emporterait aux dévers si l’on pensait le contenir. Alors voici pour t’y inviter, quelques saillies sélectionnées et non-exhaustives de ce qui t’attend à ChatÔ-Bruyant.

Aurions-nous enfreint quelques lois ou force principes d’autorités que l’on ferait écho à Beaumarchais: “Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur”. Transgresser désormais, n’est plus une question. Alors oh capitaine, mon capitaine; embarque en utopie, joins la Flibuste et vogue la galère!

Place Chateaubriand, derrière le palais Wilson. Bus 1-Chateaubriand ou Tram 15-Buttini. Entrée libre. Tous les jours dès 18h. Samedi dès 16h.

  • Mardi. Manu en trio! country-folk en roue libre. Suivi par Les Nomades, quatuor de musique Arabo-Andalouse. Concerts dès 19h30.

inglo

  • Jeudi. De la harpe-punk-rock venue de Belgique, et Mike is in the Kitchen!
  • Vendredi de la Soul music à double, The Reals et KIFF.
  • La soirée de clôture en forme de grand bal QUEER!

Et mercredi alors? Troisième épisode des Causeries Radiophoniques en direct.  ”Sexe et Genre dans la Littérature et le Cinéma.” En direct, en public et en heureuse compagnie! En attendant découvre “Inglorious Basterds”, le journal du festival.ICI.

Rejoins-nous sur place. Accours éviscérer les idées reçues et les raccourcis biaisés. La Contre-culture lutte. Le festival Chatô-Bruyant, place de Chateaubriand aux Pâquis, du 05 au 16 juillet. Entrée libre. Programme.

 


11
Jul 16

ChatÔ-Relâche

Mi-parcours sonne le glas du passé. L’on n’en revient pas. Ni d’où nous avons accosté, ni de comment nous y sommes parvenus. Merci à Chacun.e.s qui êtes d’ores et déjà venu sur la Place Chateaubriand. Merci de revenir dès mardi, et d’en informer vos cher.e.s.

Ce jour de pause succède au dimanche caniculaire, lors duquel nos bras ne sont point restés ballants. Un atelier radio (dont le résultat est le montage d’un double entretien autour d’une expo de photos sur les représentations des murs et du passé).[ICI]

Une grande causerie a fait le bilan de L’université d’été des mouvements sociaux de Besançon, l’on a évoqué également LuxLeak et la rencontre avec Antoine Deltour, lanceur d’alerte condamné [https://support-antoine.org/]. TISA, TAFTA, CETA…

Et enfin le Cal-Ciné, ciné club de biais de La Comète. Avec un JukeBox-Cinéma; trois documentaires en lien de la causerie, soumis au plébiscite du peuple.

Les podcast sous peu, et le retour de la musique..également. Programme mis à jour perpétuellement [ICI]. A venir une surprise mercredi prochain. En attendant, Le n°6 d’Inglorious Basterds, le journal du festival.[Cj6]

ChaDess1

 


10
Jul 16

ChatÔ-Jour5

Desstres. Le nom suffit à évoquer la ruine de la tristesse, le recul de morosité; l’échec de ces mots assénés et qui voudraient nous voir dociles plutôt que déchaîné.e.s!

Voici le compte rendu du jour et dessous le programme de dimanche![Cj5]

16h-Atelier Photo-Radio.[Libratelier] Simultanément la Cartographie participative de l‘AIDEC! 

Dès 19h Soirée spéciale: Mouvement Sociaux et Stop TISA. Suivi par le CalCiné et son Juke-Box cinéma. Viens plébisciter un parmi les trois documentaires proposés en lien de la causerie! N’entends-tu point venir le bruissement du vieux monde qui suit? Ce sont les derniers soubresauts d’une imposture qui fuit!

Tisalogo3

 


09
Jul 16

ChatÔ-Jour04

Voici le N°4 de L’Inglorious Basterds le Journal du festival. Tu y trouves un compte rendu sélectionné de quelques moments certainement pas exhaustifs mais non moins instants captés qui ré-enchantent l’histoire de la vie.[Cj4].

Ci-dessous, le programme incandescent de samedi 09 juillet. A Tout à l’heure debleu!

Sur place une nouvelle apparition: Le Photomaton; déguisements et photo souvenirs pour ta postérité! qui s’ajoute au FreeShop, aux Livres à prix libre, à LibrAdio, la voix incontrôlable de La Comète. Sacrés-Sulés et culinaires étais frais ou chaud. Bar opérationnel dès 15h.

Desstres