La décadanse

Le Lavoir complet

Théâtre des Grottes (ex Para-Surbeck)

Nous sommes à l’été 1914. C’est le matin. Comme chaque jour, des femmes vont venir ici, au lavoir, pour laver leur linge et celui de leurs patrons. C’est un lieu de labeur, de travail ardu et pénible, mais c’est aussi et surtout un lieu de paroles et de liberté, loin du regard des hommes. En plus de sa corvée, chacune d’entre elles amène sa naïveté, son aigreur, sa légèreté ou sa morale. Il y a des gamines, des femmes à peine femmes, des âgées et des « vétéranes ». Résignées, dépassées ou révoltées, elles parlent de leurs vies, de leurs patrons, de leurs hommes, de leurs difficultés quotidiennes, de leurs enfants, de leurs passés et surtout de leurs espoirs. C’est une parole souvent âpre qui s’échange. Une parole qui dispute, qui querelle mais aussi qui réconcilie. Le Lavoir, c’est l’écho d’une époque où les femmes doivent lutter, s’accommoder d’une vie de tous les jours harassante, une époque qui va disparaître dans le grand brasier de la guerre mondiale qui débutera à l’automne. Le Lavoir, c’est un espace tumultueux où la vie s’exprime dans toute sa dureté et dans toute sa tendresse.
horaire 19:00 - 20:45
Entrée15.- à 25.-
Prélocations, réservation
Ajouté par Théâtre en Cavale le vendredi 17 février 2012
Commentaires (0) RSS
Connexion

Créez un compte afin de pouvoir ajouter vos commentaires.