La décadanse

La Cerisaie

Théâtre du Loup

Dans La Cerisaie, une maison est en vente, bien avant la crise des subprimes, mais c’est la même chose au fond. Une zone villa est en projet. Autour, des pelouses et des haies pour ne pas voir l’autre. On coupe les arbres et les rêves. Lioubov l’héroïne a le cœur d’une enfant, mais ce n’est pas très raisonnable, lui dit-on. Tchekhov invente la realpolitik dans la Russie d’hier, mais c’est aujourd’hui.
Quatre actes éblouissants comme le blanc des fleurs de cerisiers pour dire comment perdre. Perdre sa maison, son enfant, ses amours et surtout soi-même. Quatre actes au bord des larmes, comme Varia l’intendante.
Quatre actes à rire de la mort et à jouir du temps présent, celui de cette seconde-là et pas une autre.

Mardi, jeudi, samedi à 19h
Mercredi, vendredi à 20h
Dimanche 17h
Lundi relâche
Ajouté par theatreduloup le mardi 21 février 2012
Commentaires (0) RSS
Connexion

Créez un compte afin de pouvoir ajouter vos commentaires.