ED

Contre la sclérose en blog
J’aime ce que j’aime ; je ne suis là ni pour justifier mes goûts, ni donner des leçons de ce qui, selon moi, serait le “bon” goût.

Je pars du principe que ce que je n’aime pas aujourd’hui, je peux l’adorer demain pour peu qu’on me donne l’occasion de le connaître sans m’obliger à adhérer à tout un système de valeurs et de pensée.

Je revendique la liberté de suivre un instinct qui me porte à aimer plus qu’à détruire car c’est l’amour qui doit animer les êtres, pas les “prises de tête”.

(France)