BIO

Penfield

 

L’orgue d’humeur Penfield est un concept sorti de l’esprit de Philip K. Dick et décrit dans le roman Blade Runner. Ce dispositif est communément appelé “Penfield”. Il s’agit d’un stimulateur cérébral artificiel. Il a de nombreux paramètres. Il possède un “calendrier” qui est programmé par l’individu via un clavier pour se projeter dans une ambiance idéale pour chaque occasion.

 

New Prog

 

Un concert de Penfield c’est un pèlerinage du Jazz à l’Electro en passant par le Post-rock. Un voyage Prog sans limite de style.

Pour les cinq musiciens, seuls les carrefours sont des points de rencontres leur laissant la liberté de s’égarer pendant le reste de l’expédition. L’auditeur est ainsi embarqué dans ce qui pourrait être la bande son d’un long métrage alterné entre prévu et impromptu.

 

Une musique cinématique

 

De part son côté cinématique, la musique de Penfield s’adapte facilement au 7ème art. C’est pourquoi le groupe a souvent collaboré avec le Spoutnik afin de sonoriser des extraits de films ou des courts-métrages de toutes les époques. Et quand le groupe ne crée pas spécialement une bande son pour des films suisses, il est accompagné de VJ’s qui soutiennent le show avec des ambiances visuelles.