01
Jul 15

Un Café Philo?

Ce vendredi 03 juillet, jette-toi à l’ombre. Dès 18h à UrgenceDisk/L’Usine, place des volontaires 4, tu nous y retrouves en compagnie de l’ADTS, l’association de défense des Travailleuses du sexe.

La page dédié au Café-Philo, hébergée par la “Voix de la Comète” c’est sur: LibrAdio.

cafi2Mais pourquoi faire ! Hé mais pourquoi faire! [cit: "La Haine" de M. Kassovitz].

C’est l’inaugural CAFÉ PHILO de l’ADTS et LibrAdio. La première des causeries mensuelles et conviviales.

 

Un projet itinérant de rencontres critiques dialectiques autour de sujets sociétaux, du point de vue des Travailleuses du Sexe.

La prostitution, cet ultime tabou, emprunt des projections tous azimuts, réservoir de nos chimères, peuplée de troll, de nymphes, de fées ou que sais-je…

Le Café Philo sans sceller nos oniriques cours des  miracles, s’en va prosaïquement créer la tête de pont des rencontres entre praticiennes, usagerEs, voisinEs et chacuneS.

Alors pourquoi faire le Café philo? Avant tout pour rapprocher les gens et en éloigner le mauvais œil. Celui qui scrute qui juge et qui éconduit.

cafi3


15
Jun 15

Luxe calme et volupté

“Mon enfant ma sœur, songe à la douceur d’aller là bas vivre ensemble…

Aimer  à loisir, aimer et mourir au pays qui te ressemble. Là tout n’est qu’ordre et beauté, luxe calme et volupté”fdm2

Quelques vers de Baudelaire pour déclamer le beau, l’éternel, le transcendant.

Mais faisons vite; au ciel lourd de conséquence, l’on aperçoit sombres les éthers lénifiants de l’ivresse.

Nos sens altérés et éconduits nous livrent aux alibis petits, aux impunités tristes dispersés aux vents de l’Oubli. Or il n’est aucune fatalité. Point de catéchisme qui nous conduise épars.

fdm1La Comète t’invite à sa position. Celle des Communs. Celle des Ensembles.

Émancipés.

Tu nous trouves dans le parc des Bastions. La paillote qui sustente les sens et suspend les temps, le temps d’un verre, d’une grignote et de quelques pistes nouvelles à bâtir ensemble.

Parce que La Comète, si anodine, nanoscopique, dérisoire et famélique, La Comète se tait et peut te regarder droit dans le cœur et profond dans les yeux.

Rejoins-y nous; porte un message, partage des valeurs. Monte les barricades; l’air y est plus frais, la vue plus claire, et autrui enfin sincère et vrai!

Les 19-20-21 juin aux Bastions. contact: info@lacomete.ch

D’ici là tu trouves ici les derniers podcast de: La Comète à la Banane”

Sous les regards inquisitoriaux, sous l’œil de Moscou, sous la caméra de surveillance; autant d’époques autant de constance. Le dogme, la doxa et leurs gardiens. La Comète ni ne scrute ni ne recense!

fdm3

 


06
Jun 15

SummerTime…

L’été et ses ballades littéraires, La Comète en attendant de te proposer quelques rencontres au bois au frais et au crépuscule; l’on t’invite à écouter nos émissions tous les samedis soir et des podcast ajoutés. Ceci sur les sites dédiés: www.libradio.org et www.libertaires.noblogs.org

Et pour commencer nos rêveries littéraires et estivales; saches que tu peux nous rejoindre soit comme bénévole et nous donner un coup de patte, soit comme amiE et partager un godet à la FÊTE DE LA MUSIQUE LES 19-20-21 JUIN/PARC DES BASTIONS! _ Contact: info@lacomete.ch

Et voici pour que l’ivresse n’emporte pas que nos corps, et pour initier nos lectures noctambules…”l’ébat des vampires”, un extrait du “Livre défectueux” de A. W. Rilmms[dessous]

nonfides4

-Remarques, propositions de textes, de dates et de lieux: prog@lacomete.ch

“Il est temps de se dévêtir. De lever le voile sur les zones d’ombres qui nous habitent. C’est dit; l’on est que le peut des contradictions qui nous torturent; et ce n’est ni d’aplanir ni de dénier nos tensions ontologiques qui les feront disparaître. Alors quoi? que nous reste-t-il comme latitudes, comme sursis ou comme alternatives…

Il ne reste rien. En recenser les chimères serait aussi vain que d’imaginer échapper à sa condition. Tout au plus, il s’agit de tenter d’infléchir un navire dont l’inertie nous échappe. De composer avec soi, cet “effort sur soi” cet effet de surseoir, qui sont autant d’alibis petits mais réconfortants. Pourtant l’on s’invente des mesures “dépassables” ou à tout le moins approchables. Pourquoi?

C’est la face cachée de “l’enfer c’est les autres”. S’entrapercevoir réduit dans le spectre d’autrui,  la reproduction, la répétition à l’infini de ces petites compétitions continuelles, les dispositifs qui s’en nourrissent; légitimés à priori et sans point en somme ne faire aucun cas d’autrui…

Nous sommes une civilisation dégénérée et morbide. Si las de n’être sans avoir, que l’on s’invente des dieux à supplanter. L’unique vertu de notre naufrage perpétuel, c’est qu’à force de ramer dans le vide; l’on s’occupe à rien, pourvu qu’à distribuer du mal.

Et lorsque l’on aperçoit la lumière, ce n’est qu’un miroir aux alouettes, que l’on a incliné pour mieux nous éconduire. Parce qu’au bout du compte tellement conditionnéEs, si évidemment impriméEs dans une géographie et dans une histoire, que plutôt que de s’attendre, de s’entendre et de s’aimer, l’on préfère briser le frêle esquif, l’espoir ténu à peine auto-construit que l’on bâtit. Nous sommes le pire, nous sommes les traîtres. Juste bon à s’entre-dévorer; juste par défaut, juste par ennui.”


27
May 15

Les soirs s’assemblent

Qu’il est bon de se trouver au coin du feu. Pourvu que celui-ci allie amitié, convivialité, emports et passions. C’est ce vendredi soir; dès 18h sur la place de l’Écurie, près Cornavin que LibrAdio donnera la parole à l’O.P.P. à B.D.S. et également à l’Open Mic de Tyriss et Maon du collectif: Desstres.mepfly.indd

Quelques rubriques anti-répression, des chroniques incurvées, des mots obliques et leur contre-sens cathartiques viendront rassembler les idées et les actes dont on revendique aggiornamento et reconquista. Ha.

Dès lors, ven. 30 de 18h à 21h Radio-émission en public sur l’agora de l’Égurie, pardon de l’Écurie. Bienvenue.

Sam. 30 mai, pile le lendemain, retrouve ton émission habituelle!

La Comète à la Banane, dès 20 heures en direct sur: www.frequencebanane.ch

Autour de: “Lire la Fureur!”. Oui parce que l’on éconduit La Fureur de Lire … car c’est là l’inféodation de la dialectique ; sous les atours petits bourgeois et leurs tristes oripeaux inféconds. La fureur de lire c’est le contour désigné des limites petites que l’on veut nous concéder.

C’est le leurre ignominieux, la diversion factieuse, nocive et tentaculaire qui n’a d’autre dessein que d’emprisonner la pensée dans les mailles du filet de la convention, de l’érodé, de l’insignifiant.

Les mots sont des champs de bataille! Leurs vols sont les autodafés moderne subreptices et résolus que l’on nous serine et dont on nous perfuse.

Alors quoi! ou plutôt comment?! Reconquiers des espaces émancipés et exonérés de leurs facondes domestiquée. Rends aux textes la vigueur de tes interprétations. Écoute en somme des médias libres et critiques. Écoute: librAdio/La Comète à la Banane!

radio29+30.05.2015


21
May 15

Tournée Radio

Ce samedi 23 mai, La Comète à la Banane/LibrAdio reçoivent, pour une étape à Genève: Radio Nanto du Bénin, précisément sise à Natitingu, Atacora. En leur compagnie, Radio Dreyckland, de Freiburg im Breisgau en Allemagne. Récits, échanges, expériences et expérimentations seront parmi les partages opérés en direct dès 20h.

Le Collectif pour la Dignité des Peuples revient sur la visite pour le moins inopportune de J.M. Barroso, ex président décennal de la Commission Européenne, personnage versatile et trouble s’il en est.

Enfin, FESTICHAUX, le festival musical, amical et haut perché, viendra nous dire sa posture et son dessein. Tout ceci en direct depuis ICI. Tu peux également dès à présent nous dire des choses puis intervenir pendant l ‘émission: un mail: alabanane@lacomete.ch et la page FCB. Merci de propulser l’idiome.

radddio23.05.2015


16
May 15

RadioCrew

Ce samedi 16 mai, La Comète et sa Banane te propose un moment de radio en compagnie d’une multitude de corps de métier.

Accessoiristes, maquilleurs,costumistes, chanteurEs, vidéastes, réalisateurs, musicienNEs, dessinateurs, comédienNes, etc. Alors sois à l’écoute dès 20h sur www.frequencebanane.ch pour au moins deux heure et très probablement bien plus. pour des questions et ses remarques; la page FCB et/ou une adresse mail: alabanane@lacomete.ch

Merci de propager l’info!

banane1605015

 


08
May 15

Diptyque de fin de semaine

Comme un écho, comme un reflet trouble, La Comète à la Banane, ton émission hebdomadaire d’élite, passe son weekend à te parler. Et pas seulement.

LibrAdio s’en mêle comme le revers d’une médaille qui n’a point existé; comme le négatif d’une pellicule dont on aurait aucune trace. Samedi 09 mai de 20h à 22h précises, L’émission tord  le cou des légendes urbaines parmi les plus rémanentes. L’anarchie a son salon du livre dédié. Et l’on en parle en compagnie de M. qui compte parmi la nébuleuse du comité d’organisation.

radioVisuDEF.09052015 (1)

Les Staches pour étayer nos interlopes propos, initiera les profanes et l’émission, pour que pire encore de suspect on le dispute au séditieux. Le quatuor bien connus de la Canaille, qui écume les sous bois et les caves à l’abandon; The Staches, psychégaragepunk de kalvingrad en sera donc également.

Dès lors à samedi puis; si l’hécatombe est incomplète, viens dimanche pour de vrai, près le 2.21, théâtre sibyllin et corrupteur de la banlieue vénéneuse de Lausanne. LibrAdio participe aux Journées des Alternatives urbaines, dont tu te repais ICI. Viens nous serrez de l’œil et nous cligner du cœur L’on t’en sera gré pour les siècles.


03
May 15

T’as fini ton Cinéma?!

C’est entre la catastrophe et la tragédie; l’effroi équidistant de la Terreur que La Comète annonce la fin épisodique, ou pas, du CalCiné et donc du reste d’espoir que contenaient les lundis. Un retour dudit ciné-club ne se fera que sous les réserves et les garanties connues sous peu, et un peu ébauchées dessous.

Pour chasser cette tristesse; le désarroi des Justes, qui de tout cœur, du fond des tripettes se tordirent bras, mains; malléoles et méninges. Sans cesse se sont tortillé les extrémités pour en sortir du jus de liberté; de l’essence incendiaire de délivrance mêlée de conscience. tout ça tout ça. Mais quoi.

L’on a chût. L’on a échoué, dérivé au delà du naufrage; à l’hypogée de la perdition. L’on s’est fourvoyé, pris à la gorge des chantages à l’amitié, à la probité, à la loyauté. Trahis pas nos aspirations et par les trésors que l’on prêtait à la condition humaine; nous voici terrasséEs par le réel.

calcifin

Réel dont l’on sait qu’il est frelaté et éconduit du simple fait des leurres et des aveuglements opérés. Mais le fait est là, lourd de conséquence; triste produit de nos pires maux, de nos atours les plus laids; de nos capacités à la dystopie. Abattus.

Non le CalCiné n’est pas le radeau des déglinguéEs de la vie. Nous sommes incapables d’accompagner les dérives, les déroutes et les faillites d’aucunEs. Il est inutile de nous reprocher les abîmes de ce monde si imparfait qu’il empeste chaque instant de nos existences.

le CalCiné est, un phare, une lanterne, un photophore: vide. Les clartés ne sont que celles et ceux qui les habitent et qui par contagion congédient la barbarie, la laideur; la domination; l’égotisme crasse et ses conjoints. Dès lors nous n’aurons aucun plaisir à le porter seulEs et désignéEs à la vindicte fantasmagorique des égaréEs et des errantEs de passage et de mauvais aloi.

Les lundi seront désormais habités par d’autres projets; toujours dans nos tentatives d’aller mieux et ensemble, et libres de [nous] révéler promptE à l’altruisme, au partage et à la bienveillance. Sous peu des informations concrètes ici même. Alors sois patient et n’oublie jamais si “la liberté d’autrui étend la mienne à l’infini” énonçait Bakounine; “Nous portons en nos cœurs un monde meilleurs” proclamait Durruti. Chiche?!

 


01
May 15

Le jour d’Après

Samedi 02 mai. De la radio déjà peut-être dans un monde nouveau. Neuf d’en avoir fini avec le capitalisme. c’est tu as compris.. la voix de la Comète, la voix des ceiux séculiers et matérialistes libertaires;  www.libradio.org

Neuf d’en avoir conquis la conscience qu’il est possible à l’instar de:  mécanique, urgent, nécessaire; de sortir des rapports de domination qui répandent la terreur, l’effroi, la peur, l’angoisse, l’anxiété  et toutes ces sortes de choses comme pour in-permettre de sortir des circuits imprimés et de pointer le soleil au dessus.

Alors plusieurs axes dans cette émission du jour d’après: concrètement comment les étudiantEs en médecine de Genève s’impliquent à changer les pronostics. Comment par ailleurs la musique nous emporte plutôt qu’elle ne nous empêtre.

Puis comment l’on se contre-informe…ensemble. En somme;  il manque si peut pour faire tellement… qu’il est essentiel d’en commencer le chemin hier.

La Comète à la Banane, l’émission du Jour d’Après, s’écoute depuis ICI. Tu lui fais le mots doux ou la remarque sèche; alabanane@lacomete.ch

radio02maipréquell3


25
Apr 15

Samedi 25 avril 205

70 ans de la libération de Turin et Milan… Et 41 ans de la révolution des Oeillets…et quoi encore.

Avril 1945, avril 1974; chutaient enfin les régimes nazis, fasciste, salazariste … l’Europe pouvait-on espérer en aurait fini, les colonels grecs également destitués, des dictatures et de leurs faîtes virils.

Ce serait méconnaître notre histoire somme toute récente. Enver Oxha jusqu’en 1985 en Albanie, Caeausescu jusqu’en 1988 en Roumanie, Jaruzelsky jusqu’en 1990 en Pologne, etc… L’horizon de nos fenêtre s’est décliné sans discontinué au travers des épaisses brumes martiales, de la suspicion généralisée, de l’espionnite aiguë..de la répression tous azimuts.

C’est que pour en énoncer une synthèse sommaire mais probante: « Il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe. » Edmund Burke se savait-il tellement prophète… .

Alors ce 25 avril; l’on mélange passé présent et futur sans vergogne; pour dire fort que la barbarie gronde à nos portes sans cesse; quelle ne recule devant rien que l’action constante des Justes, puissent-ilLes être le plus grand nombre…

Que si les formes varient, les processus même partiels restent et s’étendent; qu’il est temps de réduire à néant les pétris qui accouchent de la bête immonde, partout. Alors debout!  Alerte! A chacunE son outil, et à touTEs les modalités d’en finir!

VisuBanan25avr015